7

Critique de Espèces invasives

par ginevra le ven. 4 oct. 2019 Staff

Rédiger une critique
Un futur peut-être pas si lointain

Décidemment l'anticipation catastrophiste est dans l'air du temps et cet album en fait partie.

Un groupe de 7 scientifiques est réuni est Argentine pour un séminaire dans un hôtel un peu miteux pour des raisons de prix. Il y a Jorge Leonetti, ornithologue argentin et hôte du séminaire; Orfelia Spinetti, botaniste venue de Madrid; Yoani Carnova, entomologiste cubaine; Sonia Diservi, malacologue cubaine; Tamaris Osma-Dagrant, ornithologue franco-argentine; Anthony Fairfax, parasitologue canadien; Kantuash Zuqillo, herpétologue équatorien. Le sujet du séminaire concerne les espèces invasives. Mais voilà que l'eau se met à manquer et que les humains n'arrivent plus à dormir avec pour conséquence une mortalité énorme sur toute la planète.

La nature se rebelle dans cet album et fait baisser la population de toutes les espèces invasives (dont l'homme) de 40% ainsi que l'ont constaté les scientifiques réunis au séminaire. Nicola Puzenat n'y va pas doucement dans cet album vu que cela représente presque 3 milliards de personnes. Ses personnages sont bien déjantés mais très professionnels malgré tout. Tous ne survivront pas à cette épidémie d'insomnie.

Les graphismes sont sympathiques, à peine caricaturaux pour amplifier les caractéristiques de quelques personnages. Les textes sont entre sérieux et plaisanteries.

En résumé un album tout à fait plaisant à découvrir.

En bref

En résumé un album tout à fait plaisant à découvrir.

7
ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (1831)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
22,50€
Boutique en ligne
22,50€
Boutique en ligne
22,50€
Boutique en ligne
22,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)