6

Critique de Cases blanches

par ginevra le ven. 1 nov. 2019 Staff

Rédiger une critique
La BD, c'est pas si facile!

L'angoisse de la page blanche pour l'écrivain ou des cases blanches pour le dessinateur a été déjà évoquée par divers auteurs, mais ici Vincent n'est même plus angoissé… C'est pire, il est complètement bloqué. Il a accepté de dessiner à partir d'un scénario d'héroic-fantasy pour des raisons alimentaires et, hélas pour lui, cela a été un gros succès et il doit absolument rendre ses pages pour le 2e tome.

Cet album évoque de brillante façon les problèmes de création pour un dessinateur qui s'est fourvoyé dans un monde imaginaire qui n'est pas le sien mais celui de scénariste. Sylvain Runberg connait bien le milieu de la BD et l'histoire qu'il raconte est passionnante parce que véridique (j'ai eu l'occasion plus d'une fois en salons de discuter à ce sujet avec divers auteurs). Il faut absolument lire l'interview finale qui fait partie de l'album.

Les graphismes d'Olivier Martin en B&B avec quelques touches de sépia illustrent de façon réaliste les affres de Vincent avec des personnages très expressifs et plutôt sympathiques.

Encore une chouette découverte pour moi grâce à ma médiathèque.

À lire pour découvrir une facette du monde des créateurs de BD.

En bref

À lire pour découvrir une facette du monde des créateurs de BD.

6
Positif

graphismes

scénario

Negatif

ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (1829)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
14,07€
Boutique en ligne
14,07€
Boutique en ligne
14,07€
Boutique en ligne
14,07€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)