8

Critique de Treat me gently #8

par snoopy le mer. 6 nov. 2019 Staff

Rédiger une critique
Si tu m'aimes vraiment, ne me mens pas et répond moi franchement

Quel immense bonheur d'avoir entre les mains un nouveau tome de Treat me gently, please. My number one de mes lectures boy's love préférée, Maya est de loin le personnage masculin le plus beau graphiquement parlant et celui qui dégage le plus de sex appeal tout univers confondus. Son histoire avec Nemu Nemu est passée de limite à excellente depuis le jour où il a décidé de changer par amour. So romantic! Le précédent volume s'est révélé particulièrement réussi avec des évolutions de relations très intéressantes entre Shimakawa/Maya/Shimakawa/Akira, des moments légers et sexy comme on en raffole tant et l'apparition de questionnements plus sérieux suite à la venue du père de Maya. Ajouté à tout ceci le petit suspens autour du personnage de Ruka et de Maya, le titre gagne en qualité tome après tome. Ce huitième volume pourvu d'excellentes surprises ne fait pas exception et dépasse même nos espérances tant il parvient à nous interpeller dans ses évolutions. Waouh!

Le gros point fort ici réside dans les idées de l'auteur pour développer son histoire autour du personnage de Ruka qui jusqu'ici était resté assez mystérieux. En effet, lorsqu'elle nous en dévoile plus sur ce dernier notamment ses intentions réelles envers Maya, sa façon de concevoir la vie amoureuse mais aussi ce qui lui est arrivé pour l'amener à penser de la sorte, on comprend tout de suite que ce triangle amoureux ou disons cette rivalité n'aura rien de classique. Très loin de ce qu'on a l'habitude de lire, Ruka va venir s'insinuer de manière très vicieuse dans le couple de Maya/Nemu. Ses échanges avec Nemu font froid dans le dos, il sait exactement ce qu'il faut dire pour le faire vaciller dangereusement. Tout comme il est parfaitement conscient que Nemu éprouve une vraie terreur à l'idée de perdre Maya et une certaine jalousie envers lui, il prend un malin plaisir à retourner le couteau dans une plaie ouverte depuis longtemps. Ses paroles vont avoir un énorme impact sur Nemu, il réussit tellement bien son coup que les disputes ne tardent pas à pointer leur bout du nez.

Et puis il y a bien sûr ce manque de confiance en Nemu qui est légitime vu ce que dégage Maya et que l'auteur a à de multiples reprises mis en scène dans les volumes précédent. Le fait que la situation s'inverse également et que c'est au tour de Maya de ne pas être très présent pour Nemu n'arrange en rien la situation. Il y a aussi cette histoire de bague qui arrive à un très mauvais moment et cette réaction de Maya qui n'a rien avoir avec celle qu'on attendait. Même durant le seul ébat du tome, on sent que Nemu souffre et qu'il répond aux désirs de Maya de peur de le decevoir. Le cauchemar en fin de tome est d'ailleurs très révélateur. Quant à Maya, il a voulu préserver Nemu mais il a fait pire que mieux en laissant le mensonge s'inviter dans son couple et le fait qu'il éprouve encore des difficultés à répondre au je t'aime de Nemu complique davantage le tout. 

Pour nous lectrices et lecteurs, c'est un spectacle terriblement éprouvant. On aime tellement Maya/Nemu, leur histoire, tous ces moments et épreuves qu'ils ont partagés mais aussi à quel point ils ont changé par amour pour l'autre.  Bref, on se sentira mal durant pratiquement toute la lecture et on espère que tout ceci mènera à de très beaux moments par la suite. 

En bref

C'est donc sur un sentiment de tristesse qu'on referme cet excellent huitième tome, on peut lire dans la postface de l'auteur que les nombreux retours de ses lectrices vont dans le même sens que le mien. On espère une magnifique déclaration de Maya pour Nemu dans le prochain volume et un Ruka remis à sa place. Vivement le retour de la complicité et la passion dans le couple! Il faudra malheureusement attendre encore une année pour dévorer la suite, quelle misère ! Coup de cœur ! Note: 8,5/10

8
Positif

Le personnage de Ruka, sa façon vicieuse de s'insinuer dans le couple

Une lecture éprouvante mais dans le bon sens

La maîtrise de la mise en scène avec des échanges fort en émotions

Les idées qui viennent accentuer ces moments difficiles vécu par Nemu/Maya

L'empathie que suscite Nemu

Le trait de l'artiste toujours aussi beau

Negatif

snoopy Suivre snoopy Toutes ses critiques (484)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Treat me gently
Boutique en ligne
8,99€
Boutique en ligne
8,99€
Boutique en ligne
8,99€
Boutique en ligne
8,99€
Laissez un commentaire