6

Critique de Faust (Poïvet - Rodolphe)

par ginevra le jeu. 14 nov. 2019 Staff

Rédiger une critique
Un opéra en BD.

Pour une amatrice d'opéras comme moi, cet album trouvé en médiathèque était à lire absolument.

Inutile de rappeler l'histoire puisque Faust est un mythe connu et largement réutilisé dans divers médias. Sinon juste rappeler que c'est le passage des amours de Faust et Marguerite que Gounod avait choisi d'adapter… à tel point que, en Allemagne, l'opéra a encore souvent pour titre "Marguerite" et pas "Faust".

Rodolphe a fait le même choix que René Clair pour son film "La beauté du diable" : Méphisto prend l'aspect du vieux Dr Faust et joue son rôle dans la société. Il était difficile de condenser l'opéra en 44 pages alors quelques scènes ont disparues comme la scène au cabaret avec les étudiants où Méphisto chante le célèbre "veau d'or" ou ont été condensées comme le duel entre Valentin et Faust (qui a lieu au retour de guerre de Valentin). La mère de Marguerite est en vie, comme dans le livre, alors que Marguerite chante "Mon frère est soldat, j'ai perdu ma mère; puis ce fut un autre malheur, je perdis ma petite sœur!". Il a aussi mis de côté les parties trop ancrées dans la religion qui n'amènent pas grand-chose de plus.

Les dessins de Poïvet sont superbes et fins bien qu'ils ne soient pas encrés, ni colorisés. Peut-être était-ce son choix initial et celui de Rodolphe. Plutôt qu'au Moyen-Âge, il a situé l'histoire au XIXe siècle et en Allemagne. Mais le mythe étant éternel, cela ne pose pas de problèmes puisque le thème de la jeune fille innocente séduite puis abandonnée est de toutes les époques. Surtout quand on évite le texte de l'arrivée de Méphisto chez Faust : " Ne suis-je pas mis à ta guise? L'épée au côté, la plume au chapeau, l'escarcelle pleine, un riche manteau sur l'épaule. En somme un vrai gentilhomme!" La plume au chapeau n'avait plus vraiment d'usage au XIXe siècle.

Peut-être une bonne idée de lecture avant de découvrir l'opéra.

En bref

peut-être de quoi donner envie de découvrir l'opéra de Gounod.

6
ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (1820)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
6,89€
Boutique en ligne
6,89€
Boutique en ligne
6,89€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)