8

Critique de L'Argentine

par ginevra le lun. 18 nov. 2019 Staff

Rédiger une critique
Quand disparition rime avec incompréhension.

Quand une jeune fille qui a disparu réapparait au bout de 2 jours à l'autre bout du monde, les services de police se retrouvent face à une énigme : un père influent politiquement, pas de demande de rançon, un réveil dans une maison vide… Mais ce mystère aura une explication à la fin de l'album!

Je suis fan d'Andreas depuis mon adolescence. J'aime ses personnages aux traits "taillés à la serpe" et ses histoires souvent mystérieuses (je l'ai découvert avec Rork dans l'hebdomadaire Tintin). Cet album-ci ne dépare pas : personnages plus ou moins sympathiques, mystère et fantastique.

Les couleurs d'Isa Cochet habillent de façon cohérente et en douceur les dessins d'Andreas.

Un album fantastique à tous points de vue.

En bref

Andreas renoue avec le fantastique de ses premiers albums avec toujours autant de brio.

8
ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (1820)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de L'Argentine
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)