7

Critique de Marvel's Spider-Man - City At War #1

par Le Doc le jeu. 26 déc. 2019 Staff

Rédiger une critique
Bienvenue dans le Gamerverse !

À première vue, Spider-Man : Ville en Guerre ressemble à une histoire classique de Spider-Man. Ce bon vieux Peter Parker tente de mener de front sa carrière de scientifique aux côtés de son mentor Otto Octavius tout en combattant le crime depuis huit ans sous l'identité de l'homme araignée. Il apporte également son aide à sa tante bien-aimée, bénévole au F.E.A.S.T, la fondation d'aide aux sans-abris créée par l'homme d'affaire Martin Li et il essaye de savoir où il en est dans sa relation compliquée avec son ex-petite amie Mary Jane Watson. Mais les journées n'ont que 24 heures et un grand sens des responsabilités n'aide pas toujours à payer les factures. 

Mais le Spider-Man de cette mini-série n'est pas le Spider-Man "classique". Cet album est l'adaptation du jeu vidéo à succès développé par Insomniac Games pour la Playstation 4. Devant le succès du jeu, Marvel a décidé de le décliner en bande dessinée et de créer une nouvelle collection pour ce genre de projet : le GamerVerse (des comics liés au futur jeu Avengers feront également partie de cette gamme en 2020). 

L'univers du jeu vidéo a même une Terre officielle : la Terre-1048. Une Terre à la fois "semblable et différente", comme le dit la promo. L'intrigue du jeu vidéo (à laquelle ont participé Dan Slott et Christos Gage) respecte les fondamentaux du personnage et de son entourage...tout en apportant des petits changements intéressants. J'ai notamment apprécié la façon dont les développements de l'histoire de Miles Morales sont racontés parallèlement aux événements principaux. Et faire de Mary Jane une journaliste du Daily Bugle est un choix judicieux qui modifie la dynamique du couple et donne un rôle plus actif à la jeune femme. Ces protagonistes sont bien écrits, bien caractérisés et permettent au scénariste d'alterner les points de vue.

Je ne suis pas un gamer, je n'ai donc pas joué au jeu vidéo mais j'ai lu un résumé sur la toile et je trouve que Dennis "Hopeless" Hallum en a tiré une bande dessinée fidèle et qui se laisse très bien lire même quand on ne connait pas le matériel de base. Les rebondissements ne manquent pas, les références sont bien digérées (ce Dr Octopus est clairement influencé par celui du film Spider-Man 2 de Sam Raimi...même Norman Osborn a des faux airs de Willem Dafoe) et l'ensemble offre une lecture plutôt divertissante même si cette première aventure joue principalement avec des éléments connus. Je regrette juste quelques ellipses, comme celle entre le chapitre 3 et 4 qui doit correspondre à une phase de jeu (le combat entre Spidey et Mr Negative) et le fait de ne pas avoir traduit certains noms (Kingpin, Vulture), ce qui était déjà le cas dans le jeu vidéo d'après ce que j'ai compris. La partie graphique signée par l'italien Michele Bandini (épaulé par son compatriote Luca Maresca au 5ème épisode) est efficace, malgré quelques silhouettes un peu trop raides et des décors pas toujours très fouillés. 

Spider-Man : Ville en Guerre est à la fois une introduction à ce nouvel univers...et une exploration de ses possibilités. Le Spider-Man du jeu vidéo continuera de vivre des aventures en bande dessinée, inédites cette fois-ci et toujours scénarisées par Dennis Hallum (la deuxième vient de se terminer et la troisième est prévue pour 2020).

En bref

Une bonne version alternative des aventures de Spider-Man !

7
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (536)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)