9

Critique de Magnificent Ms. Marvel #1

par Auray le lun. 30 déc. 2019 Staff

Rédiger une critique
Une histoire toujours aussi fabuleuse ou comment j'ai regretté d'avoir été pessimiste

Après neuf tomes dans la collection Marvel 100% chez Panini Comics tous aussi bons les uns que les autres, il faut le dire, car mêlant toujours habilement une trame familiale avec une vie super-héroïque, Miss Marvel a su nous surprendre avec le sourire, ou même parfois à pleurer. J'ai en tête l'épisode d'avant Secret Wars, où la discussion avec Bruno, son ami d'enfance, m'avait fortement retourné mon petit cœur. Bref, je doute les amis de la qualité de ce livre à me donner autant d'émotions, surtout quand je remarque l'absence de participation de la scénariste originale, G. Willow Wilson. En plus, les extraterrestres explicités dans le résumé au dos vont nous faire quitter le New Jersey où se passe pourtant la plupart des évènements. Heureusement, je me suis encore bien planté...

Il est vrai qu'un autre grand nom s'inscrit à la liste des auteurs, j'ai nommé Saladin Ahmed, soit l'auteur du génial Miles Morales : Spider-Man, ou encore, de Black Bolt, ayant eu le prix Eisner de la meilleure série. Un point commun avec la nôtre, puisqu'elle aussi a eu ce même prix, mais au festival d'Angoulême cette fois.

Au final, les monstres issus de l'espace vont finalement bien avec la fabuleuse Miss Marvel, car cela ne fera que ressortir son côté geek que l'on aime tant. De plus, des membres de la famille vont participer à l'aventure, et donnent à eux seuls, une touche d'humour ou d'émotion vraiment sympathique, tout en respectant les caractères d'origine, et ceux malgré les différentes situations incongrues. Par rapport à ce retour au numéro 1, on oublie évidemment rien des personnages secondaires qui font toute la richesse du monde de Kamala, et c'est tant mieux !

Graphiquement, on en profite également pour redonner un peu plus de modernité, car le personnage est apparu en 2013 aux États-unis, et en février 2014 en France.... que le temps passe vite, d'ailleurs! Minkyu Jung avait déjà participé lors des derniers numéros, ici, il prend toute la place qu'il lui est nécessaire, et rien n'est à jeter, la proportion des différents protagonistes est respectée, et les doubles pages sont vraiment incroyables, comme cette scène de bataille finale à la Star Wars, et le nouveau... chut ! Bref, elle se rapproche de plus en plus des Krees et donc de Captain Marvel.

J'aurais dû faire plus confiance à la maison mère dans le choix des artistes, et surtout dans leur sérieux quant à garder un aspect qualitatif pour la série Miss Marvel. On reste fidèle à l'esprit d'origine, tout en y incluant de la modernité, ou même, et surtout, des idées encore non exploitées. Le super-héroïque ne fera pas défaut ici, avec même au final, comme le narrateur l'exploite au début, un véritable conte intemporel.

En bref

Miss Marvel devient fabuleuse avec une histoire qui l'est tout autant, ouf ! L'écurie Marvel a su prendre les bonnes décisions en donnant les rênes à Saladin Ahmed et Minkyu Jung, qui a été nécessaire pour un vrai renouveau, tout en étant dans le respect de ce qui a été amené auparavant. Bravo !

9
Positif

Un scénario magnifique

Des dessins fabuleux

La sauvegarde de l'incroyable esprit d'origine

Negatif

Je dois apprendre à lire avant de juger !

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (409)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)