8

Critique de Cosmic Ghost Rider Destroys Marvel History

par Auray le lun. 30 déc. 2019 Staff

Rédiger une critique
Retour vers le futur ou comment j'ai sauvé l'univers Marvel de multiples fois sans sortir avec ma mère

Pour ceux qui n'ont pas encore eu le plaisir de lire le Marvel Deluxe tome deux de Donny Cates, soit Thanos gagne, s'arrête de suite ! Je ne peux faire autrement que de vous révéler l'identité du Cosmic Ghost Rider pour écrire sur ce Marvel 100% qui fait lui-même suite à un autre dans lequel bébé Thanos a été enlevé. Au passage, je recommande chaudement cette lecture si vous ne l'avez pas déjà fait, il n'est pas inintéressant ! Pour les autres au fond qui veulent quand même suivre, sachez que la première page résume merveilleusement bien le tout.

Bon, ceux qui ne veulent pas se faire spoiler sont sortis ? On peut alors passer aux choses sérieuses ! Car difficile de ne pas stipuler que Frank passe la plupart de son temps à raconter sa réécriture de l'histoire de Marvel à sa famille. Effectivement, celui-ci va oser l'improbable, soit vouloir empêcher le massacre originel de tous les siens, et on sait d'avance que rien de bon n'arrive quand on change le passé !

Mais on laisse traîner les choses, car c'est confortablement installé qu'il se met à raconter sa propre incursion dans le passé, et entendez bien là tous les évènements importants. D'ailleurs, les couvertures de Gerardo Zaffino illustrent bien ce sentiment en reprenant, par exemple, le fameux faux Captain America qui tient le marteau de Thor et son fameux bouclier lors de Secret Empire en le remplaçant alors par Castle. Vous vous amuserez certainement comme moi à essayer de découvrir où cela a été pioché à chaque couverture inspirée.

Votre travail de recherche ne s'arrêtera pas là, puisque chaque chapitre illustre des moments issus du passé Marvel, tellement, qu'il sera difficile aux novices de s'y retrouver, au contraire des experts qui vont adorer, car cela a été mûrement réfléchi. Bien sûr, le caractère fou du Cosmic Ghost Rider à la Deadpool nous fera rire de la situation, d'ailleurs, le titre ne fait pas référence aux massacres pour rien. Et, tout y passe, dans le désordre, je citerais quelques exemples, comme l'utilisation de la force Phénix d'X-Men par exemple, ou l'exploitation de la fameuse scène dans la prison du Raft dans New Avengers de Bendis. Mais on aura aussi la (re)décongélation de Captain America, ou la (re)découverte des pouvoirs des Quatre Fantastiques. Des choix très éparpillés où le Cosmic Ghost Rider aura toujours le beau rôle pour émerveiller son adorable fils ou sa fille... ce qui agacera fortement Uatu, le Gardien ! D'ailleurs, qu'il fasse attention à la relecture d'Original Sin celui-là !

Bref, il y en aura pour tous les goûts, du coup, on comprend pourquoi il y a deux scénaristes au lieu d'un, Paul Scheer qui a déjà travaillé sur du Deadpool, ça aide, et il est accompagné de Nick Giovanneti, un auteur de production télévisuelle et ayant penché sur des jeux vidéo comme l'énorme Red Dead Redemption. Les dessinateurs sont également nombreux, et changent leur style lorsque Frank raconte, un peu comme dans Deadpool Flashback, une méthode qui a déjà fait ses preuves. Pour ceux qui ne connaissent pas, les récits d'antan sont en pointillés pour imiter l'ancien, sans pour autant gâcher les cases et l'action qui s'y trouve. Le tout est vraiment homogène. Gerardo Sandoval (Edge of Spider-Geddon) s'occupe du premier chapitre, puis Todd Nauck (Amazing et aussi Friendly Neighborhood Spider-Man) et Nathan Stockman (Spidey, Docteur Strange and the Sorcerers Supreme) se succèdent. J'ai tout de même une petite préférence pour le travail de Todd.

Un récit rythmé et endiablé pour une réécriture du mythe Marvel à coup de folie de la part du Cosmic Ghost Rider. L'émotion est forcément au rendez-vous avec le fait de lire les derniers instants de la famille Castle qu'il n'a pas revue depuis des millions d'années. Mais on s'amuse aussi beaucoup de la situation... pour peu que l'on connaisse bien l'histoire, car les annotations peuvent parfois manquer. Les dernières pages marquent un appel à une suite, je soutiens donc le mouvement dans ce sens !

En bref

Une réécriture à quatre mains et des illustrations à trois dessinateurs, mais, sans pour autant manquer d'homogénéité. Les fans des histoires à la Deadpool ou de ses massacres seront comblés, mais cette fois, c'est la folie du Cosmic Ghost Rider qui nous guide dans un passé recomposé pour l'occasion. Il faut juste réviser un peu son histoire en Marvel avant d'ouvrir le livre pour encore plus le savourer.

8
Positif

Un scénario complexe, écrit à deux mains, pour les experts en Marvel

Des illustrations de trois dessinateurs différents, mais qui restent agréables et sans grosses différences.

Le Cosmic est à la fois drôle, éprouvant, émouvant et attachant, et définitivement, il obtient avec ce titre, le statut de star !

Negatif

Il y a trop peu d'annotations pour le lecteur débutant pour qu'il puisse savourer correctement, car cela alourdirait fortement sa lecture

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (369)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)