7

Critique de La cour des miracles #2

par vedge le mar. 11 févr. 2020 Staff

Rédiger une critique
Rois et Reine

Ce que j’apprécie dans cette bande dessinée c’est la langue.

D’abord l’argot ancien des rues, qui n’est pas démodé et qui fleure bon le roman populaire, la comédie humaine vue par les gueux de la cour des miracles.

A ce langage répond celui policé de l’autre cour, celle du roi de France.

On badine, on me déguise la violence du fond en la cachant derrière une forme charmante.

On pourrait parler en vers, pour ordonner de tuer tous les mendiants de Paris ; ceci sans remords ni regrets.

La misère et l’oisiveté gênent les puissants.

Paris doit devenir une capitale salubre et le Roi Soleil est prêt à tout pour cela.

Le récit est puissant et enlevé.

De la force de la prison à l’enclave fortifiée de la cour des miracles, les auteurs nous offre des aventures passionnantes autour de personnages forts et typés.

Pas un instant d’accalmie dans ce scénario affûté.

À la fois récits d’aventures et fables politiques, cette BD montre qu’au lieu de combattre la misère, la solution la plus simple semble l’éradication complète des miséreux.

Les auteurs ont su montrer tant au dessin qu’au scénario, les grandeurs et décadence des courtisans et le prix fort à payer pour être libre.

En bref

Cette série raconte le combat des miséreux de Paris pour conserver leur liberté face au roi de France qui a décidé d’éradiquer la misère en détruisant les hommes et les femmes qui ont fait que cette misère un étendard de liberté.

7
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2284)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de La cour des miracles
Boutique en ligne
10,99€
Boutique en ligne
10,99€
Boutique en ligne
10,99€
Boutique en ligne
10,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)