8

Critique de Ma retraite

par vedge le mar. 11 févr. 2020 Staff

Rédiger une critique
Hitler for ever

Cette bande dessinée débute comme une uchronie (ou pas) en faisant sienne l’hypothèse controversée qu’Adolf Hitler ne s’est pas suicidé dans son bunker en 1945.

Le décès et précis et la mise en scène comporte le minimum de décors, seulement ceux nécessaires au récit.

La transformation du visage de l’ex führer en vieillard maladif et pathétique et très bien rendue.

Le récit peu à peu glisse vers le questionnement philosophique.

Le nazisme de 39-45, avec ses justifications et ses horreurs, une fois tout cela connu, peut-il revenir ?

A-t-on sonné la fin de cette violence barbare ou ouvert la boîte de pandore des exactions possibles, multipliées désormais par l’impact potentiel des armes de destruction massive ?

De Corée du nord aux USA, de Russie en Chine, quelle nation hébergera le prochain dictateur ?

Ce qui est certain, et l’auteur nous renvoie à nos responsabilités, c’est que ce sera la passivité, la complaisance ou la collaboration de tout un chacun qui pourrait permettre une reproduction de l’histoire.

La fin teintée d’humour noir, n’allège pourtant pas le message puissant et profond véhiculé par cette BD, l’impossibilité du « plus jamais ça », car « … la meilleure leçon de l’histoire, c’est peut-être que personne n’a appris les leçons de l’histoire ».

En bref

Excellente BD sur le fond et la forme, qui sous couvert d’humour nous interroge sur la reproductibilité malsaine des horreurs de l’histoire.

8
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2284)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 1 0 Commenter !
Boutique en ligne
20,00€
Boutique en ligne
20,00€
Boutique en ligne
20,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)