9

Critique de Innocent Rouge #9

par Tampopo24 le dim. 16 févr. 2020 Staff

Rédiger une critique
Allons enfants de la Patrie !

Quelle tristesse dans ce tome ! Il s'ouvre d'abord sur une couverture juste sublime avec cette mise en scène entre le Roi, Charles-Henri, la Révolution et la République. J'aime tout dans cette composition qui regorge de détails symboliques, des cheveux de notre bourreau jusqu'aux fleurs et ruines en arrière-plan.

Nous entrons clairement dans une autre ère avec cet opus où l'on voit la monarchie s'éteindre. C'est déchirant de voir Paris tomber dans la folie la plus absurde et meurtrière. C'est terrible de suivre aussi la déchéance de Charles-Henri dont l'esprit l'a abandonné à la suite de la mort d'un de ses fils. C'était triste de voir son fils restant et sa femme devoir vivre avec ce pauvre homme qui leur fait tant de mal. Les débuts de ce tome font vraiment mal. Ajoutez à ça, l'annonce de la mort prochaine du Roi et l'organisation de celle-ci, horrible. On souffre donc un bon bout de temps malgré les belles prouesses graphiques de l'auteur qui tente de sublimer, à sa façon ces moments.

Cependant tout n'est pas que sang et ténèbres, au milieu de toute cette horreur transperce un rayon de lumière, celui de la réconciliation de la famille Sanson avec le retour de Marie-Josèphe et surtout l'intégration de Zéro au cercle familiale, cette petite sera la rédemption de tous, je pense.

Historiquement, l'auteur exploite les grandes lignes de l'Histoire, il en tort certains contours, en arrange d'autre pour monter la tension dramatique et servir ses intérêts de narrateur. Je ne suis pas d'accord avec sa vision du Roi, ni avec celle de Robespierre ou de Saint-Just. Mais ça a le mérite de rendre son récit très expressif et puissant. La scène de la mise à mort du Roi est d'une symbolique et d'une force rare, à faire verser des larmes et à tordre le ventre. C'est sensationnel.

Les prouesses graphiques sont d'ailleurs nombreuses dans ce tome tout comme les métaphores. Je retiendrai la symbolique de l'encre noire utilisée par Charles-Henri pour écrire ses manifestes contre la peine de mort pour montrer qu'il tombe dans la folie. Je retiendrai également les visions que le Roi a de son fils mais surtout ses derniers moments déchirants avec Charles-Henri, et quand ce dernier réalise dans quel monde il est tombé juste après la disparition du roi. Terrifiant. J'ai plus de mal avec l'introduction du bondage même si j'en comprends le rôle, mais ça me semble tellement anachronique et or propos que ce n'est pas passé...

En bref

Bref, encore un tome de haute volée de la part de Shin'ichi Sakamoto qui raconte comme personne l'histoire de cette pauvre famille Sanson et de ce sombre tournant de notre Histoire.

9
Positif

Une mise en scène forte

Des métaphores puissantes

Des adieux déchirants

Un tournant de notre Histoire

La déchéance de Charles-Henri

La réunification des Sanson

Negatif

Une Histoire de France distordue

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (209)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Innocent Rouge
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)