9

Critique de The weatherman #1

par ScoobyDam le sam. 29 févr. 2020 Staff

Rédiger une critique
Bulletin météo sur la fin du monde

Cette lecture a été une très jolie découverte. J’étais d’abord emballé par la couverture colorée qui annonce un humour spécial. Puis j’ai lu le résumé, et le pitch m’a tout de suite plu. Et j’ai eu l’occasion de le lire, et c’est un coup de cœur.

Je ne connaissais pas Jody Leheup, scénariste à l’origine de ce récit barré. C’est une jolie découverte en tous cas. On est transporté dans un futur post-apocalyptique dans lequel les humains ayant résisté à un attentat d’ampleur mondiale ont dû migrer vers Mars car la Terre en est devenu inhabitable. Sur ce scénario déjà original, s’ajoute un personnage principal haut en couleurs. C’est un présentateur météo sur une petite chaîne locale. Il a une belle folie qui apporte un réel intérêt de par son humour à une histoire de base assez déprimante. En réalité, tous les personnages sont attachants et ont une personnalité bien définie et apportent chacun leur grain de folie.

Il n’y a aucune limite sur la violence et le sadisme, j’ai même été un peu dérangé par une scène (ce pourquoi je ne mets pas 10/10 malgré le coup de cœur d’ailleurs). Mais dans l’ensemble la violence arrive au bon moment pour relancer l’action et est explicable et justifiée.

L’humour, même discret, est omniprésent mais ne dessert pas du tout le récit. Cela permet de ne pas s’ennuyer. Il y a toujours un rebondissement.

C’est un pur plaisir de retrouver Nathan Fox au dessin (que je connaissais sur les derniers Haunt). Il a un style vraiment particulier et très agréable qui anime le récit. Les expressions et le dynamisme qu’il arrive à représenter apportent énormément à l’action. Les décors futuristes permettent une mise en situation efficace. Le dessinateur avait quartier libre vu qu’il a dû imaginer un village sur Mars et il n’est pas tomber dans le cliché, ce pour la ville ou les moyens de transport.

Les couleurs sont vraiment géniales, on reconnaît Dave Stewart qui a de nouveau su adapter son style (il est notamment connu pour HellBoy ou Umbrella Academy).

Originellement édité chez Image, il est distribué chez nous par Urban dans leur collection Urban Indies. Les matériaux sont toujours aussi agréables, le papier ni trop mat ni trop brillant. L’album tient bien en main et n’est pas trop lourd. Donc aucun soucis à le lire sans crampe ou sans avoir à se contorsionner après 50 pages.

De plus, ce premier tome est proposé à 10€ (jusqu’en juin 2020) pour la découverte de cette nouvelle série. Honnêtement, pour ce prix, si vous aimez l’humour what the fuck et les récits de science-fiction, n’hésitez pas vous faire plaisir avec cet album.

En bref

Une nouvelle série à découvrir sans hésitation si vous aimez la science-fiction et l’humour. Pour ma part c’est un coup de cœur un peu estompé par une scène too much niveau sadisme mais dans l’ensemble c’est un super tome, équilibré et dynamique. Le trio scénariste-dessinateur-coloriste fonctionne très bien. Pour 10€, qualité Urban, je le recommande!

9
Positif

Le scénario

Nathan Fox au dessin

Dave Stewart aux couleurs

Le trio qui fonctionne parfaitement

Les rebondissements

Les flashbacks

L’humour visuel et l’humour du récit

Negatif

Un poil de sadisme en trop qui m’a gêné

ScoobyDam Suivre ScoobyDam Toutes ses critiques (24)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
10,00€
Boutique en ligne
10,00€
Boutique en ligne
10,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)