6

Critique de Sales mômes, sales vieux

par vedge le mer. 8 avril 2020 Staff

Rédiger une critique
L'âge ne fait rien à l'affaire

« On met 25 ans à se débarrasser de ses parents… puis 25 ans à se débarrasser de ses enfants. Et enfin à nouveau 25 ans à se débarrasser de ses parents. C’est ça la vie »

Ces phrases, tirées de cette BD, en résument bien le partie pris volontairement cynique et caustique.

De l’enfance à la vieillesse les auteurs nous montrent, dans de petites scénettes en une planche, la dure réalité de l’existence.

On supporte à peine ses parents de petit à grand ; On n’idéalise plus les enfants qui sont un fardeau plutôt qu’un cadeau.

On se reconnaît forcément en tout ou partie de ces scènes vues ou vécus.

C’est simple, drôle  et efficace dans le dessin et les dialogues.

Et on rit beaucoup devant tant de réalisme et d’insolence.

A lire de 15 à 95 ans.

En bref

il n’y a pas d’âge pour être un sale môme, c’est ce que les auteurs nous prouvent dans ce petit ouvrage de scénettes en une planche simples, drôles et efficaces.

6
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2195)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
9,90€
Boutique en ligne
9,90€
Boutique en ligne
9,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)