9

Critique de Kitaro le Repoussant

par ginevra le dim. 3 mai 2020 Staff

Rédiger une critique
Un indispensable pour tout amateur de fantastique

Je ne suis sans doute pas très objective avec cette série que j'aime énormément.

Tout commence avec la naissance de Kitaro qui est le dernier représentant de l'espèce des morts-vivants et qui émerge du cimetière où sa mère a été enterrée. Mais son père va réussir à se concentrer dans un œil pour surveiller l'évolution de son fils qui a été recueilli par leur seul voisin nommé Mizuki. Sa croissance rapide et sa laideur l'isolent des autres. Puis son père l'entraîne à quitter la maison pour partir à l'aventure…

Les aventures de Kitaro font de lui un intermédiaire entre les yokaïs et l'humanité. Plus d'une fois, il va empêcher les yokaïs de détruire les humains et va parfois être reconnu comme un héros… mais cela ne dure pas longtemps.

Il y a des yokaïs qui sont des personnages redondants de la série : essentiellement Ratichon qui est un selon le cas un soutien de Kitaro ou un adversaire, mais aussi Simoune et Vieux-Poupon qui forment un couple et Coton-Volant qui apparaissent plusieurs fois. D'autres yokaïs viendront en renfort de Kitaro selon les histoires racontées.

Il n'a pas toujours que des créatures fantastiques japonaises puisque l'on peut croiser çà et là un vampire français, la créature de Frankenstein, Dracula…

Un indispensable pour les amateurs de mangas fantastiques

En bref

Mizuki a fait découvrir les yokaïs au monde entier sans cacher leurs côtés déplaisants… ou mortels. A lire absolument pour tout amateur de fantômes et autres créatures fantastiques.

9
Positif

Des aventures courtes et bien écrites

des graphismes plus sophistiqués qu'ils ne semblent au 1e coup d'oeil

Negatif

ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (1830)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 1 0 Commenter !
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (2)
  • ginevra
    Staff

    J'ai envie de dire oui. Mais je ne suis peut-être pas une bonne référence car j'aime beaucoup les nouvelles (dessinées ou non) et chaque tome rassemble plusieurs histoires courtes.
    Pour moi, il y a suffisamment de variété avec les adversaires de Kitaro, les trahisons-réconciliations avec Ratichon, les relations plus ou moins simples avec les hommes. Mais je comprendrais que tu trouves cela un peu trop redondant à la lecture si tu les lis à la suite.
    Je les ai lus au fur et à mesure de leurs parutions avec un espace de temps suffisant pour avoir du plaisir à retrouver les personnages sans lassitude.

  • Pulsifer
    Membre

    La question c'est, est-ce que ça tient la longueur sur 11 tomes !? ^^