8

Critique de Captain America #3

par Le Doc le lun. 18 mai 2020 Staff

Rédiger une critique
Une pièce de musée

L'une des choses qui me plaisent dans le début du second run de Mark Waid sur Captain America, c'est que si les 7 premiers numéros forment un tout, les quatre premiers chapitres se suffisent à eux-même et racontent une histoire complète tout en apportant à chaque fois des nouveaux éléments qui enrichissent le grand plan d'ensemble avant le grand final dans l'arc Power and Glory qui couvre les épisodes 5 à 7.

Captain America doit donc continuer de supporter les effets de la "Capmania" qui s'est emparée du pays (et du monde) tout en essayant de s'habituer à la perte de son bouclier, ce qui n'est pas chose facile. C'est à ce moment que l'Hydra lance une nouvelle attaque, en choisissant le Musée Smithsonian comme lieu d'affrontement. L'occasion de revoir brièvement l'agent McElroy, le négociateur du F.B.I. à qui les Avengers avaient donné une jolie leçon dans Captain America #444, le tout premier épisode écrit par Waid....et aussi de faire la connaissance de l'excentrique nouveau leader de l'Hydra...

Encore une fois, la lecture est sacrément divertissante. C'est très bien dessiné (l'évolution de Ron Garney entre les deux prestations est très intéressante à suivre...et il nous réserve à nouveau une excellente splash-page), la caractérisation est soignée et les répliques savoureuses (j'ai bien aimé le point de vue changeant des deux gamins piégés avec Cap dans le musée qui ne le considèrent plus comme un héros dépassé...et moins "cool" que Ghost Rider et le Punisher...après l'avoir vu en action).

Bref, les épisodes se suivent et la qualité ne faiblit pas...



En bref

8
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (595)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Captain America
Boutique en ligne
35,00€
Boutique en ligne
35,00€
Boutique en ligne
35,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)