7

Critique de La promesse de la tortue

par vedge le ven. 29 mai 2020 Staff

Rédiger une critique
Femmes libérées

1640. Un roturier français, Levasseur, reprends contre toute attente l’île de la Tortue dont il devient gouverneur.

Pour en faire le port d’attache des flibustiers qui écument les mers proches, il décide de faire venir de France des femmes, voleuses ou prostituées, pour en faire des épouses.

Trois d’entre elles, sur le bateau qui les amène depuis Paris à l’île de la Tortue, se font serment d’entraide.

Une fois arrivées, vendues aux enchères, elles rejoignent des hommes et des destins divers.

Mais l’envahisseur guette, et l’entraide reste la seule solution pour survivre.

Le dessin est réaliste et précis.

Il sublime ces femmes, belles et courageuses, en montrant aussi la profondeur de leur désenchantement. c’est d’ailleurs particulièrement les personnages que je trouve réussis, comme en témoignent les pages ou les iliens repoussent les espagnols.

On est en plein cœur des romans d’aventures de pirates, mais loin des jambes de bois et des bandeaux sur l’œil.

C’est une tonitruante épopée qui démarre dans ce premier tome, d’émancipation peut-être, de liberté à conquérir certainement.

En bref

Loin des clichés de la piraterie, ce récit d’aventures pirates met les femmes à l’honneur. Un gouverneur malin décide de faire venir de France des femmes, voleuses ou prostituées, pour sédentariser ses flibustiers. On suit le destin de trois d’entre elles, liées par un serment d’entraide. Entre piraterie et aventures, un très bon premier tome.

7
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2215)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
14,90€
Boutique en ligne
14,90€
Boutique en ligne
14,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)