8

Critique de Billy Noisettes

par ginevra le ven. 5 juin 2020 Staff

Rédiger une critique
Pour les amateurs d'humour absurde et déjanté.

Difficile de résumer un tel livre tellement c'est foisonnant.

Dans sa dédicace, Tony Millionaire remercie Mark Twain, Herman Melville, Shakespeare et Julia Ward Howe… Si je connais les 3 premiers, je reconnais ignorer totalement la quatrième.

Billy Noisettes est une sorte de golem fabriqué par des souris pour combattre Mme Rimperton qui les chasse impitoyablement. Pour ce faire, elles ont raclé les fonds de poubelle et, au début, il a des mouches dans les yeux. Les autres intervenants de cette folle histoire sont Becky Rimperton, une surdouée passionnée d'astronomie, et Eugène, amoureux transi de Becky (mais en pure perte).

Lors des divers chapitres, les lecteurs découvrent une décharge de planètes brisées, un bateau volant dirigé par des robots pirates, un sconse d'aveugle, une arche de Noé puissamment armée… tout cela dans la 1e partie. Dans la seconde partie, Billy aura des problèmes avec un oisillon fou et le chat de la maison.

Cela donne un album totalement déjanté dans lequel il faut se laisser entraîner. Les dessins en N&B sont fins et précis. J'ai particulièrement aimé la décharge de planètes à la fois graphiquement et pour son côté poétique.

À découvrir sans hésitation pour les amateurs d'humour fantasque et absurde.

En bref

Une étonnante histoire où les fins dessins de Tony Millionaire illustrent une conte absurde et joyeux autour d'une créature fabriquée avec les déchets d'une poubelle.

8
Positif

dessins fins

histoire absurde mais cohérente

Negatif

ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (1752)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
22,00€
Boutique en ligne
22,00€
Boutique en ligne
22,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)