7

Critique de Marvel comics 1000

par Auray le mar. 23 juin 2020 Staff

Rédiger une critique
Marvel puissance 1000

Je vais vous raconter mon histoire par rapport à ce Marvel Comics 1000 qui célèbre les 80 ans de la maison à idées. En effet, j'ai aperçu la version originale lors de la Comics Con Paris 2019, dans la fil d'attente pour rencontrer C.B. Cebulski, l'actuel rédacteur en chef de Marvel. Cet homme est incroyablement gentil, pas seulement avec les fans, mais aussi, avec tous ceux qui discrètement dans un coin de la salle montraient leurs planches à dessin pour un avis professionnel, et peut-être, qui sait, signer auprès des plus grands artistes au monde. J'en profite pour remercier Panini Comics de cette rencontre qui donne du baume au cœur en cette période de Covid-19 où l'on ne sait pas encore à l'heure où j'écris ces lignes, si l'évènement sera renouvelé.

Difficile de résumer le scénario concocté par Al Ewing, le papa de l'actuel Immortal Hulk. Il y a bien un fil conducteur avec un mystérieux Voleur Masqué, mais je pense que ce sera tout à fait anecdotique dans les futures publications. Par contre, cela présente à merveille des personnages méconnus de l'époque des Éditions Timely, il faut comprendre par là, l'ancêtre de Marvel. Ne vous inquiétez pas, les héros plus célèbres sont évidemment aussi de la partie !

Donc, nous avons le 1000ème numéro accompagné du 1001ème. Pléthore d'artistes y participe, certains rappelant de grands moments de lecture. En vrac, je citerais Steve Epting, Mark Waid et John Cassaday, Ron Garney, Phil Noto, Kurt Busiek, Joe Hill et Michael Allred, Kieron Gillen et Dough Braithwaite, Jeph Loeb et Tim Sale, Gerry Dungan et Chris Samnee... et tant d'autres encore ! De quoi faire frémir n'importe quel fan de comics ! On comprend tout de suite pourquoi il a tant été amené dans sa version VO par les collectionneurs pour le faire signer par les différents artistes de la Comics Con.

À noter que c'est un livre à lire avec parcimonie pour ne pas avoir une overdose, et qu'il est à destination pour ma part des complétistes ou des fans de comics en général. Quelques tranches de rigolade sur quelques pages sont à saisir (Deadpool est encore mon favori!), mais ce qui est sûr, c'est que vous en saurez plus sur les personnages issus du passé de marvel. D'ailleurs, on aimerait bien parfois les relire dans des histoires actualisées (j'ai un très bon souvenir des aventures de Karl Kaufmann ressuscité pour l'occasion par Garth Ennis dans le kiosque Secret Wars : Battleword). Les plus grands artistes se sont réunis pour nous aujourd'hui, et plus que jamais en cette période néfaste pour la culture, ils ont besoin de nous. Alors soufflons ensemble ces 80 bougies, bon anniversaire Marvel !

En bref

« Une œuvre unique pour célébrer 80 ans de merveilles »

7
Positif

Une myriade d'artistes présents

Des planches à la hauteur de l'évènement

Negatif

Les pages sont inégales suivant l'inspiration donnée

Difficile d'accès pour les novices

À lire doucement, sinon on risque de rendre la lecture indigeste

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (362)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)