7

Critique de Ils ont tué Léo Frank

par ginevra le mar. 7 juil. 2020 Staff

Rédiger une critique
Plus jamais cela??

C'est hélas une histoire vraie que racontent les auteurs de cet album. En préambule, il est annoncé : "Les témoignages, réquisitoires et plaidoyers présents dans cet album sont tirés des minutes du procès. Les éditos, pamphlets et autres propos tenus par des personnages réels sont issus des différents journaux parus lors de cette affaire. Ils reflètent la violence d'une époque. Une époque révolue ?"

Les éditions Steinkis ont vraiment le don de me faire découvrir des faits historiques que j'ignorais totalement et qui me font "froid dans le dos".

L'affaire Léo Frank est un cas typique : un juif chef d'entreprise qui va être accusée du meurtre d'une de ses jeunes ouvrières. Pour la police, il y avait 2 coupables possibles : un ivrogne noir et Leo Frank. Mais le procureur a voulu se faire bien voir par la population surtout ouvrière en vue de sa réélection et les journaux en ont rajouté pour vendre plus d'exemplaires. Léo Frank ne va pas vraiment se défendre parce qu'il est innocent et qu'il lui semble impossible qu'il soit condamné. La suite des évènements lui prouvera le contraire… et même pire puisque des hommes "bien", des notables, vont l'extraire de sa prison pour le pendre à un arbre parce qu'un juge intègre a osé commuer sa peine de mort en prison à vie.

Les auteurs, Xavier Bétaucourt et Olivier Perret, ont réalisé une enquête exemplaire sur une affaire qui trouve hélas encore des échos de nos jours dans les manifestations opposant suprémacistes blancs et organisations contre le racisme et pas seulement aux USA. Une réplique m'a marqué : Léo Frank dit à sa femme que tout va s'arranger et que son procès est vu comme une affaire Dreyfus américaine et elle lui répond : " Oui... mais est-ce que tu auras un Zola ?".

Les graphismes semi-réalistes ont été traités avec 2 colorisations différentes : pleines couleurs pour l'enquête des journalistes de 1982 et couleurs photos anciennes sur base sépia pour les faits de 1913 à 1915.

Je pense que la lecture de cet album serait intéressante pour des lycéens en base de discussions sur les préjugés, la xénophobie ou le racisme.

En bref

Le procès de Léo Frank a eu lieu il y a un peu plus de 100 ans, mais les haines et dissensions décrites dans l'album sont hélas toujours vivaces. Un album à découvrir et faire découvrir pour que l'humanité ne stagne pas dans ses vieux préjugés.

7
Positif

L'histoire racontée

Negatif

ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (1759)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)