8

Critique de Captain Kronos - Vampire Hunter #1

par Le Doc le lun. 10 août 2020 Staff

Rédiger une critique
Captain Kronos, tueur de vampires

J’aime beaucoup Capitaine Kronos, Tueur de Vampires. Cette unique réalisation pour le cinéma de Brian Clemens a certes ses défauts, mais le film reste pour moi l’une des meilleures productions de la dernière période de la Hammer (et peut-être même la meilleure). Et ce fut un plaisir de retrouver ce mélange d’horreur et d’action, avec son héros à la swashbuckler, dans la mini-série de Dan Abnett et Tom Mandrake, deuxième et dernière entrée (pour le moment ?..mais vu que le dernier numéro date de janvier 2018, j’ai l’impression qu’il n’y en aura pas d’autres) de la courte collection Hammer de Titan Comics.

Dan Abnett a eu la bonne idée de faire du duo (le capitaine Kronos et son acolyte/mentor Grost) un trio en ajoutant la belle Carla que le héros avait quittée à la fin du long métrage. L’intrépide jeune femme est une alliée de choix que les hommes ont tort de sous-estimer et est aussi à l’aise dans les combats qu’en élève de Grost sur tout ce qu’il y a à savoir pour combattre les forces du mal. La dynamique entre les trois héros est soignée et les quelques mésententes qu’il peut y avoir parfois n’entravent jamais leur mission (cela rajoute un peu de tension et c’est très bien).

J’ai lu une critique qui disait que ce Captain Kronos a le même feeling qu’un vieux comics d’horreur de Marvel et je suis assez d’accord. Atmosphère macabre, batailles, monstres…Tom Mandrake est dans son élément et ça se ressent à chaque page. Il n’a pas joué le jeu de la ressemblance…son Kronos est un peu plus massif que Horst Janson, sa Carla ne ressemble pas à Caroline Munro…mais on reconnaît bien leurs caractéristiques et c’est ce qui compte…

En fait, le seul vrai défaut de Captain Kronos, Vampire Hunter est qu’il ne devrait pas y avoir de suite et c’est bien dommage car j’aurais aimé lire d’autres aventures de ces personnages par Abnett et Mandrake. Ces quatre épisodes sont bien écrits, bien caractérisés, rapides, efficaces…et ça se termine alors que j’aurais voulu en avoir un peu plus…

Une intéressante section bonus sur la création du film (par l’historien de la Hammer Marcus Hearn) complète le sommaire.

En bref

8
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (626)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Laissez un commentaire
Commentaires (0)