8

Critique de Après le monde

par ginevra le lun. 17 août 2020 Staff

Rédiger une critique
Rêve initiatique ou réel monde post-apocalyptique?

D'étranges tours blanches et lumineuses apparaissent un peu partout dans le monde et les gens se mettent à disparaître d'abord juste à côté puis de plus en plus loin. Pourquoi Heli et Selen y ont-ils échappé, mystère? Mais, après s'être rencontrés, ils décident d'aller vers la plus grande tour.

Thimotée Leman a réussi ici un remarquable premier album (enfin, il me semble). Son histoire entre fantastique post-apocalyptique et voyage initiatique est remarquablement construite. J'ai beaucoup aimé l'idée des bloqués, fantômes figés dans une action répétée éternellement que j'ai cru être des hologrammes puisque Heli passe à travers. Si les tours blanches et lumineuses m'ont évoqué au départ les lumières d'Apocalypse mania, leur nature bien différente est révélée petit à petit. La fin sera interprétée par chaque lecteur selon son choix : rêve ou réelle aventure?

Les graphismes en N&B ont un côté vaporeux avec des personnages expressifs et attachants. Les animaux croisés sont effrayants au possible. On sent une influence du manga dans les yeux immenses des personnages mais cela n'est pas une imitation fade car cela me semble plutôt un choix de dessinateur.

Voilà un auteur que je découvre ici et dont j'espère un autre album aussi brillant bientôt.

En bref

Un récit passionnant qui laissera chaque lecteur libre de son interprétation entre aventure réelle ou rêve. Pour son 1e album, Thimothée Leman offre aux lecteurs un album particulièrement bien construit avec de beaux dessins en N&B

8
Positif

histoire bien écrite

graphismes superbes

Negatif

ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (1829)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
24,00€
Boutique en ligne
24,00€
Boutique en ligne
24,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)