10

Critique de Red Eyes Sword - Akame ga Kill ! #2

par MassLunar le mar. 18 août 2020 Staff

Rédiger une critique
L'empire contre-attaque

Rien ne va plus , sortez vos armes impériales et préparez vos mouchoirs. Ce volume 2 bascule en mode danger et dévoile sans plus attendre la véritable menace de l'Empire à travers ses soldats. 

J'ai adoré ce second opus. L'action s'enchaîne très vite et sur de multiples points de vue tout en préservant une bonne tension dramatique. Ainsi , le jeune Tatsumi découvre l'existence des Armes Impériales, terribles artefacts qui viennent donner du sel dans les combats. Des armes puissantes, chacune avec leurs pouvoirs spécifiques dont la manipulation repose cependant sur un terrible et fatal revers. En effet, lorsque deux adversaires dotés d'armes impériales s'affrontent, un seul ne peut que survivre durant ce combat. Autrement dit, un mort est obligatoire durant l'affrontement. Je ne dévoilerais rien de ce second tome mais disons que cette règle mortuaire donne beaucoup de force à Red Eyes Sword qui en plus de proposer des combats de haute volée procure un véritable élan tragique à chaque affrontement. 

Au scénario, Takahiro n'a pas peur de se salir les mains. Il y aura des morts et de la souffrance surtout lorsque l'Empire décide de prendre les armes pour lutter contre le Night Raid, notre groupe de héros. Cela fait vraiment plaisir de voir un auteur qui n'hésite pas à briser son groupe de héros et ce dès le second opus. Les enjeux n'en deviennent que plus mortels et sérieux. C'est drôle, je ne peux m'empêcher de comparer Tatsumi à un simple héros de shonen qui se retrouve propulsé dans le monde mature et sanglant d'un redoutable seinen. Toujours est t-il que ce personnage s'avère toujours aussi touchant comme en témoigne son refus de laisser partir ses anciens camarades. Les auteurs font apparaître de nouveaux personnages et, parmi eux, on retiendra surtout Seryu Ubiquitus, une impériale éprise de justice au tempérament ... assez craignos et Esdeath, la redoutable antagoniste qui semble tout droit sortie d'un film pervers de la nazisploitation.

Des personnages marquants et foncièrement allumés, que demander de plus ? Surtout lorsque le dessinateur Tetsuya Tashiro prend un malin plaisir à soigner son chara-design.

Une bonne note également pour le mangaka qui se montre encore plus à l'aise dans l'action avec de remarquables scènes de bastons bien mouvementées comme nous le montre la confrontation en ouverture de ce tome. La pose, la dynamique des corps, un découpage clair... L'action se suit sans confusion et avec plaisir.


En bref

Un sérieux décollage pour Red Eyes Sword à partir de ce second tome qui nous montre que personne n'est à l'abri. Le seinen prend une tournure plus tragique tout en fleurissant de combats jouissifs grâce à la découverte des Armes Impériales. La guerre entre L'Empire et le Night Raid commence. Le plaisir du lecteur s'envole.

10
Positif

Des combats jouissifs et stylés.

Une tension dramatique préservée avec de puissants rebondissements.

Un chara-design toujours aussi génial qui ravira les amateurs de cosplay ( Team Esdeath !! )

Negatif

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (91)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Red Eyes Sword - Akame ga Kill !
Boutique en ligne
7,65€
Boutique en ligne
7,65€
Boutique en ligne
7,65€
Boutique en ligne
7,65€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)