7

Critique de L'ange d'Yeu #1

par ginevra le sam. 5 sept. 2020 Staff

Rédiger une critique
Ange en est-il un?

Dans ce 1e tome d'un diptyque, nous découvrons le patron pêcheur sardinier Ange Clovis Julien Adhémar Léman qui navigue sur L'Ange d'Yeu, une chaloupe sardinière, en 1936. Il a épousé Agathe Chasseriot, "la plus belle islaise que le caillou ait porté". Cela lui vaut la jalousie, sinon la haine, de Gaston Trouèdec, le receveur des postes.

Mais, depuis quelque temps, il fait des rêves ou plutôt des cauchemars où il (re)vit une succession d'invasions de l'île d'Yeu venant d'un passé plus ou moins lointain. Il y est toujours marié avec Agathe et la fin est immuable : il choisit de protéger son bateau plutôt que de sauver sa famille.

La guerre arrive et, bien que non mobilisable, Ange part à Toulon rejoindre Le Bretagne, un cuirassé, comme canonnier. À la suite du désastre de Mers El Kébir, il va tenter de rejoindre son île avec un voilier confié par un officier.

Les dessins et couleurs de Nicolas Bègue donnent envie d'aller sur la mer. Il semble avoir fait des recherches pour que les tenues des envahisseurs soient crédibles. L'évocation du bombardement de la flotte française à Mers El Kébir est très réaliste. Les personnages sont expressifs qu'ils soient féroces ou aimables.

Je ne saurais vraiment dire ce que je pense du personnage principal de cette histoire… d'après ses rêves, c'est un sale type qui laisse sa femme se faire tuer pour protéger son bateau; mais, d'après ses actes sur le cuirassé, c'est un type courageux. J'attends donc de connaître les horreurs que va lui faire subir le scénariste Pascal Davoz dans le 2e tome pour le juger… surtout que la fin de ce tome laisse envisager une suite mouvementée.

En bref

Un 1e tome surprenant par son mélange de faits historiques et de vie de tous les jours sur fond de rivalité amoureuse. J'attends la suite pour savoir si le personnage principal mérite son prénom : Ange.

7
Positif

scénario bien conçu

dessins et couleurs agréables

Negatif

ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (1790)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
14,00€
Boutique en ligne
14,00€
Boutique en ligne
14,00€
Boutique en ligne
14,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)