6

Critique de Maori

par ginevra le dim. 27 sept. 2020 Staff

Rédiger une critique
Une vision sombre du "paradis" néo-zélandais!

Les synopsis des 2 tomes sont très clairs sur les évènements qui se déroulent dans ce diptyque. C'est une sombre affaire qui mélange manipulation politique et enquête de police criminelle. Pour faire plus couleur locale, l'action se situe en Nouvelle-Zélande, le flic de service est un maori, un type bien à priori mais qui ne s'est jamais remis de son divorce. Le contexte plutôt difficile de la campagne électorale opposant le 1e ministre, blanc et conservateur, à un député, maori et socialiste, lui passe complètement au-dessus de la tête. Mais la jeune femme assassinée s'avère être la fille du député maori en plus d'une junkie. Et là, la politique et les outrances liées viennent s'inviter dans l'enquête.

Caryl Férey est un auteur de romans policiers reconnu qui ont pour cadre des pays souvent mal connus en France : Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud, Argentine… Pour son 1e scénario de BD (si je ne me trompe), il était logique qu'il évoque un pays qu'il aime. Mais son scénario, une fois mis à part le côté très sombre et policier, montre aussi les problèmes sociaux du pays avec les banlieues ghettos d'Auckland où végètent surtout des jeunes maoris à la dérive. Côté politique, il évoque les collusions des richissimes patrons de diverses industries dont les médias avec les milieux politiques quitté à injecter des fonds énormes et des gens peu recommandables pour faire gagner leurs favoris.

J'ai moins apprécié les dessins de Giuseppe Camuncoli à la fois trop réalistes à mon gré et parfois caricaturaux. Il a laissé de grandes zones d'ombre qui cachent inutilement les expressions des personnages à moins que ce ne soit un défaut d'encrage de Stefano Landini. En revanche la colorisation de Stéphane Richard arrive à adoucir certaines scènes nocturnes pour les rendre lisibles.

Au final, ce diptyque m'a modérément séduite. Les graphismes m'ont gênée et empêchée d'apprécier totalement le scénario… Je crois que je vais essayer les romans de Caryl Férey.

En bref

Un diptyque intéressant par son contexte inhabituel. Mais le traitement graphique dispersé sur 3 personnes, dessinateur et encreur et coloriste, ne m'a pas emballée. Mais le scénario d'un maître du genre compense partiellement cela.

6
Positif

scénario fort

Negatif

graphismes

ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (1826)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Maori
7
Maori T.1

Maori T.1 Staff

Lire la critique de Maori T.1

Boutique en ligne
14,90€
Boutique en ligne
14,90€
Boutique en ligne
14,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)