8

Critique de Half & Half #1

par Imitatia le dim. 18 oct. 2020 Staff

Rédiger une critique
“Je vous octroie sept jours de vie supplémentaires pour que vous vous mettiez d’accord sur “celui qui va survivre”.”

Je découvre le grand Kouji Seo avec cette petite merveille qu’est Half & Half.

En quelques pages seulement l’auteur parvient à nous plonger dans le quotidien de ses personnages. Il nous les présente, nous plonge dans leur intimité et, en cela, crée un sentiment d'attachement en l'espace d’un instant. Pour ma part du moins, je me suis très vite attachée à nos deux protagonistes. Kouji Seo à une maîtrise certaine des sentiments et émotions. On ne comprend pas seulement ce que ressentent les personnages à travers le trait de l’auteur. Non, on ressent également. C’est probablement le grand point fort de cette courte série. Kouji Seo joue avec notre corde sensible, notre empathie. Bien que l’histoire soit courte il prend le temps de construire tout un background autour de ses personnages, il en dit suffisamment pour les rendre crédibles, vivants. Ainsi, il est plus difficile de rester de marbre face aux épreuves qu’ils doivent affronter. Et c’est là qu’on découvre un récit aussi doux que cruel. Cruel, car un ultimatum régit la vie de nos protagonistes. En effet, lors d’une tentative de suicide, Yûki tombe sur Shinichi, entrainant leur deux mort. Dans l’au-delà, une proposition leur est faite: vivre sept jours ensembles, avec interdiction de se séparer, et décider à compter de ces sept jours lequel des deux jeunes adultes survivra et lequel mourra. C’est là que la maîtrise des émotions de Kouji Seo montre toute sa force. Rendre les deux personnages attachants, transmettre leurs émotions au lecteur c’est pousser ce dernier dans une impasse. Impossible de choisir lequel des deux on aimerait voir vivre, lequel des deux on aimerait voir mourir. Et cela ne va pas en s’arrangeant, plus on tourne les pages, plus on fait connaissance avec les personnages, renforce notre attachement envers eux et plus le choix s’annonce difficile. C’est doux et brutal à la fois, une belle représentation de la vie, finalement, dans un manga qui, pourtant, possède une légère pointe de surnaturel.

Ce sentiment est renforcé par le dessin. Simple, il va droit au but et fait tout à fait le travail. L'auteur joue particulièrement sur l’émotion des personnages et sa transmission aux lecteurs, c’est le point central de son histoire, à mon sens, et cela se ressent dans le dessin. Ce qui ne peut être que appréciable. Ajouté à cela des proportions maîtrisées, qui rendent les personnages relativement agréable à regarder, ce qui est un atout non négligeable lorsqu’on propose une certaine dose d'ecchi dans son œuvre. Et finalement on obtient un dessin qui, peut-être, n’est pas le plus détaillé de l’histoire des mangas mais qui répond, tout de même, parfaitement aux attentes.

En conclusion, nous sommes déjà à la moitié de cette histoire et je redoute autant que je désire avec hâte connaître la fin. Une chose est sûre, je suis conquise par ce premier tome touchant où les émotions de nos deux protagonistes sont retransmises avec une délicate justesse.

En bref

Un premier tome qui commence fort. Kouji Seo manie les émotions avec une maitrise non feinte et nous offre un récit aussi doux que cruel. Une lecture agréable mais qui, pourtant, on le sait, brisera des cœurs. C'est pourquoi je répondrais présente pour le deuxième et dernier tome. Une lecture que je conseille vivement.

8
Positif

Maitrise des sentiments

Rythme de narration adapté pour une série en deux tomes

Un couple de protagoniste attachant et réaliste

Negatif

Imitatia Suivre Imitatia Toutes ses critiques (19)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Half & Half
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)