8

Critique de Batman - Créature de la nuit

par Blackiruah le mar. 20 oct. 2020 Staff

Rédiger une critique
L’oeuf ou la chauve-souris

“Superman - Identité secrète” est une lecture qui m’a profondément marqué. Scénarisé par l’illustre Kurt Busiek (trop mésestimé à mon goût mais ça c’est un autre sujet), l’oeuvre proposait de découvrir un fan de Superman dans notre réalité qui s’est avéré avoir les mêmes pouvoirs que l'icône. Le récit était passionnant, touchant et s’avérait être une magnifique histoire de Superman. En somme : une oeuvre majeure.

Forcément, lorsque l’auteur revient pour proposer un concept quasi identique mais appliqué à Batman, je suis excité de découvrir un tel projet, encore plus quand c’est dessiné par John Paul Leon.

Le jeune Bruce Wainwright est un jeune féru de Batman. Fatalement, tout comme son héros, le jeune garçon va voir ses parents assassinés devant ses yeux comme son icone… Traumatisé par ce meurtre, il va essayer de rechercher les meurtriers mais ce dernier va être aidé par une mystérieuse créateure aux allures…. de Batman ! Cette aide précieuse va chambouler la vie du jeune homme. Mais est-elle rélle ? Quelle est sa nature ? Est ce une présence forcément positive ?

De prime abord, j’ai été très perturbé par les 2 premiers chapitres de l’oeuvre. J’ai mis du temps à accepter le côté fantastique de l’oeuvre qui rend le personnage principal légèrement passif à ce qu’il se passe mais plus le récit avance, plus la magie opère.

Kurt Busiek a donc voulu innover en essayant de nous faire une psychanalyse d’un pseudo Batman (mais que l’on peut facilement reporter sur l'icône évidemment) tout en partant sur une base mystique.

Une fois assimilée, l’auteur nous plonge dans les différentes couches de l’histoire où, d’une part, nous découvrons la collaboration de ce Bruce avec ce spectre étrange qui vont suivre les pas de Batman, mais aussi le poids d’un tel héritage mais aussi ses conséquences.

C’est rondement mené et le message est puissant. Etre Batman n’est pas si simple dans un tel monde et ce n’est pas pour rien que c’est un personnage.. de comics car de tels actes n’ont pas que des répercussions positives et un tel acharnement entraîne forcément des séquelles psychologiques néfastes...

Ce message se lit parfaitement grâce aux planches de John Paul Leon. Son style épuré et réaliste se caractérise par des traits épais et gras qui donnent un ton lourd et pesant au récit bien aidé par des noirs profonds. Ce dernier convient parfaitement à “Créature de la nuit” livrant des scènes époustouflantes et saisissantes comme l’atteste cette couverture sublime qui fait écho à Superman Identité secrète d’ailleurs.

L’édition black label est toujours aussi appréciable et le récit est accompagné de textes permettant de mieux saisir les messages de l’oeuvre.

En bref

“Batman - Créature de la nuit” nous propose de revisiter le mythe de Batman à travers un garçon, fan du chevalier ailé, qui va vivre le même drame que son icône. Ce dernier suivra la même trajectoire que ce dernier grâce à une créature aux effigies du héros qui va aider le jeune garçon. Ce récit mené de main de maître par Kurt Busiek et magistralement dessiné par John Paul Leon peut désarçonner au départ mais se révèle être d’une très grande qualité qui parvient à délivrer son message : c’est compliqué d’être Batman… Et faut être fou pour supporter toute cette pression ! Incontournable pour les amateurs du personnage et encore plus si vous avez apprécié “Superman - Identité Secrète”.

8
Positif

Un scénario surprenant

Les séquelles que peuvent entraîner un tel rôle

Batman dans un monde réaliste

Negatif

Le versant surnaturel présent trop vite

Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (533)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 1 0 Commenter !
Boutique en ligne
19,00€
Boutique en ligne
19,00€
Boutique en ligne
19,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)