9

Critique de Batman - Joker War #1

par Blackiruah le ven. 23 oct. 2020 Staff

Rédiger une critique
Get ready to the ruuuuuuuumble

Après un run de Batman de Tom King un peu mou, il est temps de mettre un coup de pied dans la fourmilière pour bouger tout ça. Solution ? Mettre l’auteur qui a fait le meilleur travail sur une franchise de Gotham ces dernières années : James Tynion IV (allez lire son Detective Comics si vous l’avez raté). Et le moins que l’on puisse dire est qu’il ne va pas faire le timide.

Les temps sont durs pour Batman qui se retrouve isolé après avoir perdu beaucoup lors du précédent run (Je ne spoilerai pas pour les lecteurs du bimensuel) mais a dorénavant de nouveaux alliés tels que Catwoman ou bien Lucius Fox qui le supplée toujours au niveau des innovations mais le supervise également durant ses sorties nocturnes. Sauf que Gotham vit des heures sombres où elle se voit accueillir les pires tueurs à gage du pays, le tout dirigé par Deathstroke qui sont décidés à faire baver la chauve souris. Mais ces actes servent surtout à faire diversion pour un plan beaucoup plus dangereux lié au passé mystérieux de Gotham.

James Tynion IV n’est-il pas le meilleur scénariste chez DC ? C’est la question que je me pose à chaque fois que je lis ses récits tant ils sont excellents. En arrivant sur la série star de la franchise, l'auteur a décidé d’envoyer de suite la bombe nucléaire. Tout est excellent dans ce 1er volume, le départ est canon où le lecteur est de suite dans le vif de sujet, en découvrant chaque tueur à gage, puis le plan commence à se dérouler comme une machine bien huilée où Batman va essayer de découvrir la machination qui va nous ramener dans le passé et faire revenir les meilleurs vilains de la franchise. Mais ce n’est pas tout puisque James Tynion IV crée de nouveaux personnages comme cette fameuse Punchline et d’autres concepts qui risquent d’être réutilisé par la suite. Le scénariste tisse un grand plan ambitieux qui rend la lecture palpitante.

Outre les nouveaux personnages, l’auteur remet au centre de l’intrigue les principaux vilains de Batman, le Joker, le pingouin, sphinx, Harley Quinn mais aussi Catwoman sont également au centre du récit. Les revoir de manière aussi iconique rappelle de bons souvenirs. Leur utilisation est très maline et s'inscrit parfaitement dans ce mystérieux plan. Bref c’est un sacré coup de force pour un début de run.

Visuellement, sans surprise, les grandes stars de la franchise s’occupent de tout, Tony Daniel, Guillem March (qui va être très utile pour les passages avec Harley et Punchline) et surtout le “petit” nouveau Jorge Jimenez qui déboule suite à ses prestations époustouflantes sur “Justice League”. Le trio fait un excellent travail mais le plus impressionnant reste J. Jimenez qui brille par son dynamisme qui apporte du tonus et un vent de fraîcheur à la série.

En somme, ce premier volume relance parfaitement le bulldozer Batman et ça va faire mal !

En bref

La série Batman voit l’arrivée du meilleur scénariste actuel chez DC Comics et forcément ça fait des merveilles ! Ce premier volume de “Joker war” est, d’une part pétri de bonnes idées, le tout narré de manière dynamique et, d’autre part, très joliment dessiné. Vous l’aurez compris j’ai adoré cette lecture qui se lit très facilement et conviendra à tous fans de la franchise qui verront (enfin) un peu d’innovation. J’ai hâte de découvrir la suite et ce que nous réserve James Tynion IV qui semble avoir encore une tonne de choses à dire : Le rendez-vous est déjà pris !

9
Positif

Un plan complexe qui annonce un sacré feu d’artifice

Des nouveaux personnages dont le phénomène Punchline

La découverte d’Andie Tong sur un petit épisode d’introduction

Negatif

La sortie du titre avant la fin du bimestriel

Le titre qui spoil une partie du plan

Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (533)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
22,50€
Boutique en ligne
22,50€
Boutique en ligne
22,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)