7

Critique de Atom Agency #2

par vedge le lun. 26 oct. 2020 Staff

Rédiger une critique
La belle amnésique

Cette série nous téléporte dans l’après-guerre 39-45, dans un Paris au parlé charmant et à la gouaille facile. L’agence de détective d’Atom y a bien du mal à joindre les deux bouts. Alors quand Papa Vercorian propose de rechercher une ambulancière militaire disparue durant la guerre, relayant lui-même la demande de deux Jean, Gabin et Marais, difficile de refuser. La recherche ne sera pas simple et les péripéties nombreuses.

Dans le même temps, un mafieux notoire semble avoir besoin d’aide et dispose d’un moyen de pression pour l’obtenir du commissaire Vercorian. Encore bien des tracas et aventures animés en perspective.

Le dessin et le déroulement du récit font penser aux aventures BD de héros plus anciens, comme Gil Jourdan. En deux tomes, sur un dessin et des récits pleins de fantaisie, les auteurs ont su installer leur univers et rendre leurs personnages sympathiques et attachants.

En bref

Un deuxième tome intéressant faisant intervenir de fameux acteurs français dans la recherche d’une ambulancière mystérieusement disparue durant la guerre. Toute la gouaille des années cinquante dans un récit de polar noir plein d’humour.

7
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2284)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Atom Agency
Boutique en ligne
34,00€
Boutique en ligne
34,00€
Boutique en ligne
34,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)