6

Critique de Pinsaro Sniper #1

par Niwo le lun. 26 oct. 2020 Staff

Rédiger une critique
Tireur d'élite

Dans la même veine que « Les rives rouges de l'adultère », nous retrouvons Pinsaro Sniper dans la collection Daitan. Meian étend son catalogue avec des titres plus osés, qui peuvent intéresser un public adulte.

Les Pinsaro snipers sont des tueurs de la nuit, missionnés pour venger leurs clients du salon rose. Nous suivons Yuki Kaidô, femme fatale qui travaille au salon rose Paradise Eve. Elle accueille de nombreux clients, blessés par la vie qui souhaitent se venger pour certains. Ces clients particuliers ont un numéro : 4. Quand elle entend ce chiffre, Yuki sait qu'elle devra se transformer en chasseuse nocturne.

Pinsaro Sniper n'est pas un manga tout public. A sa manière, il est même plus explicite que « Les rives rouges de l'adultère «  de part ses dessins détaillés. Durant tout le tome, nous suivons différentes histoires durant lesquelles Yuki montre à quel point elle excelle dans l'art du combat. Elle ne rate jamais sa cible. En parallèle de ça, chaque histoire a sa scène de sexe. En effet, pour avoir droit aux services de Yuki en tant que tueuse à gages, il faut consommer une prestation au Paradise Eve.

Comme beaucoup d’œuvres, chaque meurtre a sa propre histoire, et nous permet de découvrir une multitude de personnages. Cependant, je trouve que les liens entre ces différents cas sont assez fragiles. A la fin du tome 1, on a encore du mal à comprendre le fil conducteur, si ce n'est que Yuki suit toujours la même ligne de conduite. Il est difficile de savoir si l'histoire va évoluer ou si on va suivre de petites histoires indépendantes jusqu'au bout.

Malgré tout, la mise en scène et la qualité des dessins apportent une touche de singularité et nous aident à s'immerger dans cet univers dont on ignore tout. Cela passe également par le fait que Yuki est en réalité employée de bureau le jour. Un travail banal qu'on voit beaucoup, et qui aide à la voir comme une personne et non pas une machine de guerre.

De plus, la série étant en trois tomes, j'ai envie de lui laisser une chance. Il est évident que le développement est limité, mais si on en apprend un peu sur le passé de l'héroïne -comment elle est devenue tueuse à gages, etc...- cela me suffira. A voir donc avec le tome 2 !

En bref

Pinsaro Sniper nous plonge dans un univers sombre et injuste, dans lequel Yuki doit protéger les plus faibles victimes des puissants. Les différentes histoires, bien que courtes, sont satisfaisantes. L'absence de lien logique nous empêche tout de même de réellement apprécier le titre à sa juste valeur et de comprendre d'où vient Yuki.

6
Niwo Suivre Niwo Toutes ses critiques (333)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Pinsaro Sniper
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)