8

Critique de Saint Seiya - Saintia Shô #13

par Auray le mar. 24 nov. 2020 Staff

Rédiger une critique
Saint Seiya au féminin

Je trouve ça passionnant qu'il y est de plus en plus de personnages féminins forts et qui ont le rôle principal. Saint Seiya Shô en est un bon exemple, puisque la saga initiale était à l'origine destinée au garçon, car il est paru initialement dans le mythique magazine de prépublication, le fameux Weekly Shõnen Jump. Cependant, j'avais un peu lâché le premier titre, car j'étais trop perdu après par une trop grande pause entre le tome quatre et cinq. Il est temps d'y remédier et de s'y remettre dès à présent !

Pourtant, comme pour Seiya et ses amis, tout le monde a le droit à son heure de gloire, même les personnages secondaires. Aujourd'hui, on s'approchera de la gentille Xiao-Ling, la Saintia de la Petite Ourse. Elle se doit de défier une Dryade. Mais, pas n'importe laquelle, puisqu'il s'agit de Yu-Fang, une amie d'enfance. Comment en est-elle arrivée là ? Et surtout comment ne pas la blesser physiquement lors de leur combat ? Le problème, c'est que cette dernière ne se pose pas toutes ces questions, et reste très dangereuse !

Certains crieront que la recette n'est pas nouvelle, et que, déjà, on avait tout ce qu'il fallait dans le combat Seiya contre Shiryû, par exemple, au hasard. Et, il y en a eu tant d'autres ! Pourtant, on se laisse délicieusement transporter dans le dynamisme des cases explosives de Chimaki Kuori, ces beaux visages, et ses dialogues efficaces. Le design de l'armure de la Saintia du jour est vraiment réussi, je trouve, avec ce côté chinois ancestral, qui rappelle fortement d'autres, comme Chun-Li de Street Fighter, par exemple.

Ajoutez à cela une autre intrigue, comme celle du combat époustouflant des demi-dieux que sont les Chevaliers d'Or. Effectivement, Milo du Scorpion affronte un adversaire redoutable, et on se demande comment cela va bien pouvoir finir. Il laissera la place à une autre star en or...

Ce volume m'a donné envie de me refaire toute la série ! Voilà tout est dit ! Avec en plus le retour dans les dernières pages de Shôko, le Chevalier d'Or de la Vierge, vous n'avez plus d'excuse pour ne pas prendre en Click and Collect le dernier tome de Saint Seiya : Saintia Shõ, chez votre libraire indépendant proche de chez vous, bien sûr !

En bref

«C'est parce que je suis faible... que je ne voulais pas voir la vérité en face. »

8
Positif

Des intrigues qui font écho au meilleur de Saint Seiya

Des cases éblouissantes et dynamiques

Les designs des armures sont bien pensés et nous paraissent pertinents

Le côté esthète des personnages

Negatif

Vite, la suite !

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (424)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Saint Seiya - Saintia Shô
Boutique en ligne
7,65€
Boutique en ligne
7,65€
Boutique en ligne
7,65€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)