7

Critique de Corps solitaires #1

par MassLunar le mer. 2 déc. 2020 Staff

Rédiger une critique
Corps solitaires et coeurs fragiles

Dernier titre de la collection "life" chez Kana, Corps Solitaires est centré sur la thématique du couple dans la lignée de Just not married mais dans un registre plus délicat et plus soutenu. 

Corps solitaire est un titre juste et fragile en totale opposition avec le ton fun et vivace de Just not married , notamment à travers le thème de l'absence des relations sexuelles. Présent dans Just not married, ce thème est le sujet principal de Corps Solitaires. Cette série de Haru Haruno se révèle vite attachante grâce au personnage de Michi Yoshino qui tente de rallumer la flamme de son mariage avec une fragile détermination. On ressent énormément d'empathie pour ce personnage dont la solitude est renforcée par l'indifférence de son mari et son absence de désirs. Autant dire qu'on a envie de coller des baffes à ce dernier qui agit d'une manière tout simplement égoïste et froide. 

Corps Solitaires est une plongée dans l'intimité de ce couple, une plongée qui n'est jamais transcendée par de véritables éclats. Le manga est loin d'être intense... pourtant il est assez juste dans ses émotions. La morosité,  la routine et l'absence de sexe ont figés l'amour de ce couple dont les nombreuses scènes froides dans l'appartement auraient pu être totalement déprimantes si il n'y avait pas les rencontres et les confessions avec les collègues comme c'est le cas pour Michi qui trouve un certain réconfort dans l'écoute de son collègue Makoto Niina. Pour l'instant, la mangaka a le bon goût de ne pas faire basculer ce slice of life dans un triangle amoureux. On verra comment l'intrigue évoluera par la suite. Toutefois, même si cela est introduit dans ce premier tome, j'espère qu'elle se focalisera davantage sur la psychologie du mari afin d'expliquer les causes de son indifférence. 

Côté dessin, je trouve que le trait d'Haru Haruno donne une sensation d'étoffe fragile à ce titre. Les traits sont soignées, les tons sont clairs, parfois dilués, il y a une véritable finesse dans le dessin qui séduira les amateurs de manga ancrés dans le réalisme du quotidien. Bien sûr , la mise en scène d'Haruno est vraiment impactante et se plaît à découper avec douceur les regards troublés, les moments de silence et les moments de larmes


En bref

Même si Corps Solitaires n'est certainement pas le titre le plus charismatique de la collection life chez Kana, nul doute que sa sincérité et sa justesse bouleversante dans les rapports amoureux en font un titre accrocheur. Affaire à suivre.

7
Positif

Un reflet doux et triste de la routine sans désir au sein du couple

Le dessin tout en justesse d'Haru Haruno emmené par une héroïne bouleversante

Negatif

Légèrement morose

L'apathie crispante du mari

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (137)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 1 0 Commenter !
Autres critiques de Corps solitaires
Boutique en ligne
7,45€
Boutique en ligne
7,45€
Boutique en ligne
7,45€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)