9

Critique de Tokyo tarareba girls #2

par Tampopo24 le jeu. 3 déc. 2020 Staff

Rédiger une critique
La puissance des sororités !

J'avais frôlé le coup de coeur la dernière fois, mais là ça y est on y est en plein dedans !

Mon josei préféré, emblématique, c'est Complément affectif de Mari Okazaki. Eh bien, dans ce tome, j'ai retrouvé l'ambiance des trois amies de l'histoire et de leurs histoires de coeur. C'était sensass ! La dernière fois, je trouvais que dans le tome 1, on ne voyait que Rinko et je trouvais dommage de ne pas voir les autres. C'est totalement réparé ici et le récit prend du coup une toute autre direction, bien plus riche.

L'humour est toujours omniprésent mais mieux dosé. Il s'équilibre à merveille avec le ton grinçant des romances de nos héroïnes, que ce soit Rinko qui ne sait pas quoi faire avec son jeune BG, Kaori qui n'arrive pas à oublier son ex- musicien avec qui elle a des regrets, ou Koyuki qui s'engage dans une relation pas très morale. Toutes ont des histoires compliquée en cours ou en devenir et cela donne un potentiel de fou à la série.

J'ai adoré retrouvé les discussions à coeur ouvert - parfois un peu trop pour le public xD - de nos trentenaires. Je me suis totalement retrouvée à plusieurs reprises dans leurs discours sur les hommes, les relations, la visions de la femme trentenaire, etc. Le ton sarcastique et grinçant de l'autrice joue beaucoup. Ce fut vraiment agréable de découvrir l'intégralité du trio et de voir ainsi des portraits de femmes variés mais qui ont chacun une touche de réaliste et de sincérité. On a envie de rencontrer ses femmes.

L'autre coup de maître de la mangaka dans ce tome, c'est également d'offrir sa place aux hommes. Certes Tokyo Tarareba Girls est un titre de femmes, mais les hommes ne sont pas absents et savent occuper l'espace. Les trois hommes qui vont jouer un rôle dans leur vie sont également très différents, il y en a pour tous les goûts. Il y a le jeune beau gosse torturé au lourd passé (apparemment), la rock star volage et le mari esseulé un peu gamin qui ne vit plus avec sa femme. Si je n'ai pas accroché au dernier, les hommes enfants, ce n'est pas pour moi... Je me suis amusée de la figure caricaturale du rockeur, et j'ai surtout trouvé beaucoup de potentiel à notre BG, qui est le seul à avoir une bonne dose de répondant. Et comme j'adore les relations où les héros s'envoient des piques, je suis ux anges ! Franchement, ça fait du bien de voir également des hommes dans l'histoire même s'ils ne sont pas au premier plan.

Ainsi entre humour d'alcoolique, discussions à coeur ouvert aux mauvais endroits, femmes un peu à la dérive et hommes qui viennent encore compliquer les choses, on ne s'ennuie pas. J'ai beaucoup aimé l'ambiance mature et sans concession du titre, qui est profond et léger à la fois, sans partir dans le trash, chose que je n'aurais pas aimé et pas compris au vu du parcours de l'autrice. Ainsi, cet esprit de sororité que j'ai ressenti, aidé par le développement des personnages secondaires, m'a fait retrouvé ce que j'avais tant aimé dans le groupe d'héroïnes de Complément affectif. Je suis comblée !

En bref

Gros coup de coeur pour ce tome où grâce au développement des trois héroïnes et de leurs histoires de coeur, j'ai retrouvé l'ambiance de sororité grinçante mais émouvante que j'avais tant aimé dans Complément affectif de Mari Okazaki, mon josei préféré ! Ça annonce vraiment du bon pour la suite !

9
Positif

Humour bien dosé

Vision grinçante de la vie de trentenaires

Une belle amitié entre femme

Le développement des 3 femmes

Une belle place accordée aux hommes

Des histoires touchantes et réalistes malgré les apparents excès narratifs de l'autrice

Des phrases qui font mouches !

Un titre mature, drôle et piquant

Negatif

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (588)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
11,00€
Boutique en ligne
11,00€
Boutique en ligne
11,00€
Boutique en ligne
11,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)