8

Critique de Radium Girls

par ginevra le dim. 20 déc. 2020 Staff

Rédiger une critique
Le travail, c'est pas toujours la santé!

Années 1920, un groupe de jeunes femmes travaillent dans une usine à peindre les chiffres de cadrans de montres avec une peinture au radium. Gestes de base : lisser le pinceau entre les lèvres, prendre la peinture, peindre les chiffres… avec un rendement de 250 cadrans par jour. Les ouvrières de cette usine sont surnommées les "ghost girls" car malgré tous les lavages, leurs mains et souvent leurs visages brillent dans le noir. Le groupe d'amies sort et s'amuse : dancings, plage, cinéma… Jusqu'au jour où l'une d'entre elles meurt et que des symptômes étranges et communs au groupe apparaissent : maux de dents, difficultés à marcher… Elles vont apprendre que c'est un empoisonnement au radium et que c'est incurable.

L'autrice Cy a rendu justice à ces femmes sacrifiées avec cette histoire qui est totalement authentique. L'entreprise n'a même pas l'excuse de "on ne savait pas que c'était dangereux" puisque le 1e directeur leur déconseille de sucer le pinceau. Mais les lois protégeant les ouvriers étaient encore légères à cette époque et le procès qu'elles intentent n'aura pas vraiment laissé de traces dans les mémoires. La peinture au radium sur les cadrans de montres perdurera longtemps encore. Je me rappelle un cours de physique vers 1970 où le prof avait utilisé la montre d'un élève pour faire réagir un compteur Geiger sans que cela nous inquiète le moins du monde.

Dans l'entretien qui clôt l'album, Cy explique ses choix de couleurs : 8 crayons de couleurs privilégiant le violet et le vert. Cela donne une ambiance un peu étrange au début, mais on s'y fait vite. Elle explique aussi sa façon de travailler.

Une BD-témoignage qui mérite d'être lu par un maximum de personnes pour rappeler que le travail n'est pas toujours la santé et ne pas oublier nos parents à qui nous devons beaucoup d'améliorations du monde du travail.

En bref

Un témoignage glaçant sur un groupe d'ouvrières empoisonnées par le radium pour avoir peint des milliers de chiffres lumineux sur des cadrans de montres. Cy a réalisé un album qui mérite d'être très largement diffusé.

8
Positif

témoignage impressionnant

scénario bien conçu

Negatif

ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (2017)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
22,00€
Boutique en ligne
22,00€
Boutique en ligne
22,00€
Boutique en ligne
22,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)