6

Critique de Don't Fake Your Smile #5

par Sachiko-chi le lun. 18 janv. 2021 Staff

Rédiger une critique
LA MALADRESSE DEVIENT CONTAGIEUSE...

Nous venons de passer la moitié de cette saga, et si depuis le début j'adore cette série, les thématiques, les idées développées, et les clichés détruits, ce tome a fait une belle chute libre dans mon estime...

Déjà, que le tome soit court m'a vraiment agacé, j'ai été prise au dépourvue quand je me suis retrouvée à la fin de l'histoire principale alors que l'on venait à peine de passer la moitié du livre... Je vais en parler maintenant comme ça, ce sera fait, le petit one-shot de fin (ou du moins du milieu) était sympathique mais sans plus. Une petite romance toute douce, sans surprise, qui passe bien, malgré qu'il coupe ce tome en plein milieu...

Dès le début la mangaka nous met au parfum, on va avoir droit à de la romance dans notre récit principal, c'est une bonne chose de voir nos personnages avancer, et de faire face à leur peur. Mais c'était terriblement maladroit... Gaku est connu depuis le début, et le reconnaît lui-même être un personnage maladroit, et qui ne s'exprime pas vraiment avec tact, encore une fois c'est le cas, dans ses paroles aussi on le voit, et ça déstabilise un peu... Mais cette maladresse vient s'étendre à la mangaka qui nous représente Niji et Gaku, avec un début de relation bancal, des sentiments et des réactions en dents de scie... A côté, notre protagoniste féminine est toujours traumatisée, elle essaie de ne plus y penser, mais les souvenirs restent, on ne s'en débarrasse pas comme ça. J'ai apprécié que la mangaka ne fasse pas l'impasse dessus, qui permet de mettre en avant les victimes d'agressions et que l'on ne s'en remet pas en trois jours, c'est un long processus de guérison... Un geste anodin, un mot simple peut rappeler de nombreux souvenirs et pas des plus agréables...
J'espère tout de même que sur les tomes restants, on va pouvoir découvrir le coupable de ces agressions puisqu'il a l'air d'être l'auteur de nombreuses autres, on a quelques cases sur des policiers qui parlent de lui, donc j'espère une conclusion à cette enquête.

La mangaka nous a parlé du rapprochement entre Niji et Gaku, mais Hiyori n'est pas oublié, pas très présent mais que je peux interpréter aussi parce qu'il ne sait trop comment se comporter avec ses amis après sa déclaration à Gaku. Ce dernier aussi voudrait retrouver la relation qu'il avait avec Hiyori, mais celui-ci s'éloigne et le rejette, et de là, il se jette sur un personnage qui le tourmente depuis quelques temps. Cette décision de la mangaka ne me plait toujours pas, je n'arrive pas à cerner ce personnage, de lui se dégage quelque chose de malsain, d'étrange, et je ne suis pas fan du tout de ce retournement de situation, qui est d'ailleurs un peu brutal... Hiyori est un personnage que j'apprécie de plus en plus et pour lequel j'ai eu beaucoup d'affection dès le départ, mais dans ce tome on ne le reconnaît pas vraiment...
J'espère que le prochain tome sera meilleur, et que l'on va retrouver une mangaka qui aura laissé de côté sa maladresse pour qu'elle puisse me surprendre à nouveau !

En bref

Un tome qui est une petite déception, je n'ai vraiment eu aucune émotion pour nos personnages, ils sont très maladroits tous les trois, et la mangaka l'est tout autant dans ce tome, et dans sa manière de nous raconter les événements. Et pour ne rien arranger, on est coupé en plein milieu par un one-shot, certes mignon, mais qui frustre arrivé à la fin de l'histoire principale...

6
Positif

Une couverture à tomber !

Des dessins très sympathiques

Une avancée dans les relations des personnages

Negatif

Un tome coupé en plein milieu

Des personnages et une narration maladroits

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (86)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Don't Fake Your Smile
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)