7

Critique de Dead Man Logan #1

par Auray le mar. 19 janv. 2021 Staff

Rédiger une critique
La fin d'un homme

Dead Man Logan annonce la mort du personnage à l'origine créé par Millar et dessiné par l'excellent Steve McNiven. Sa suite, je l'ai lu à l'époque en kiosque lors du crossover Secret Wars, et ça nous rajeunit pas les amis, puisque c'était paru pour le premier tome en kiosque le 5 janvier 2016. Par la suite, la série a parcouru son chemin à travers plus de dix tomes à couverture cartonnée, traversant sans encombres l'ère Marvel Now, Legacy, tant la série est restée qualitative. Par contre, notre vieux bon Logan a lui subit beaucoup de blessures au cours de son périple pour que le passé de son univers alternatif ne recommence plus jamais pour nos avengers préférés de notre monde.

C'est le Canadien Ed Brisson qui s'y colle de nouveau pour conclure en douze épisodes notre histoire. Dernièrement, j'ai beaucoup aimé son « contagion » chez Marvel, qui est pourtant passé un peu à la trappe avec le désordre des parutions lors du confinement lié au COVID 19, du coup, je vous le conseille fortement au passage, si vous souhaitez une bonne histoire sans prétention, mais qui offre un véritable bon moment. À part ça, vous pouvez également retrouver notre homme dans le renouveau des X-Men comme les New Mutants.

Sinon, il sera aidé de Mike Henderson au dessin, connu pour justement Deadpool vs. Old Man Logan. C'est donc de manière pertinente que se regroupe notre fine équipe, en connaisseur du mutant griffu. Les illustrations sont tout à fait correctes et au service de notre histoire. J'ai également beaucoup aimé les mentions au journal local, le Daily Bugle, faisant référence au Punisher des Terres Perdues que l'on a découvert dans le précédent tome, « le chasseur et le chassé », pour ne donner qu'un exemple.

C'est de manière pertinente que nous continuons la quête de vengeance en suivant la liste des ennemis à abattre de Wolverine. Sauf, que ce coup-ci, à force d'abuser du Regenix pour retrouver sa forme d'antan, il risque vraiment de s'auto-empoisonné, et donc se finir tout seul, sans l'aide de son plus grand ennemi, Mysterio. La bataille contre celui qui est responsable dans l'univers alternatif de la mort des X-men ne se déroulera pas forcément comme prévu, et on aime découvrir les détails de ces différences. La scène en plein centre de New York est une des apogées du récit.

Pour finir, j'aime aussi beaucoup les liens avec la continuité, on reprend par exemple exactement là où s'est arrêté le précédent tome, puis, on retrouve Glob, le jeune X-Man que Logan a aidé auparavant, on admire aussi l'entente avec le jeune Hawkeye, le duo admiré des Terres Perdues, et on peut même rajouter la fille à Crane Rouge qui fait référence à l'arc de Secret Empire.

C'est, et heureusement, un récit dans la continuité des autres. Il reste de qualité, et l'ambiance de fin qui y règne est palpable. On se prépare tout doucement à dire adieu à notre griffu préféré, mais on ne sait pas encore comment. La toute dernière page donne vraiment envie de lire la suite rapidement. Décidément, Old Man Logan pourra se vanter d'avoir marqué toute une génération de lecteurs. Une sortie en deluxe est vraiment à envisager pour plus tard... en attendant, vous pourrez sauter sur le deuxième tome qui conclut le tout et, sur celui des Avengers des Terres Perdues, prévu pour le 17 février 2021.

En bref

« Adieu, l'ami. »

7
Positif

Un arc qui conclut la série des Old Man Logan de manière pertinente

Ed Brisson passionné par le sujet avec un vrai sens de la continuité

Henderson fait le job et nous délivre de belles planches

Negatif

Pas de Marvel deluxe pour l'ensemble de la série encore ?

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (450)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
14,99€
Boutique en ligne
14,99€
Boutique en ligne
14,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)