8

Critique de Dans les pas de Nietzsche #3

par Sachiko-chi le mer. 20 janv. 2021 Staff

Rédiger une critique
"La mort peut devenir une lumière qui éclaire la vie."

Troisième et dernier tome de cette saga philosophique, qui nous amène nous aussi en tant que lecteur à réfléchir à certaines idées qui nous sont exposées.
Ce tome-ci ne fait pas exception, j'ai beaucoup aimé le lire, le découvrir et terminer cette saga, et en même temps j'ai un petit pincement au coeur de devoir quitter cet univers.

On reprend là où nous avait laissé le tome précédent, Arisa et Nietzsche qui sont en pleine soirée avec la réincarnation du philosophe Sartre, et qui lui dépeint sa théorie sur l'individu, l'autre. Une idée intéressante, on ne peut pas comprendre tout le monde puisque chacun a ses pensées, et qu'elles différent d'un individu à l'autre. Encore une fois c'est vraiment quelque chose qui m'a plu, et qui fait réfléchir sur nos liens et nos sentiments envers autrui.

Ce n'est pas tout, puisque nous allons pouvoir rencontrer deux nouveaux philosophes avant de les quitter Heidegger, et sa théorie sur la vie, la mort. Une idée qui m'a personnellement beaucoup parlé et touché (la mort est ma plus grande phobie), c'était très intéressant de développer cette notion, puisqu’elle permet de rappeler que nous ne sommes pas immortels, et qu'en avoir conscience permet de mieux et de bien profiter de la vie, de chaque instant. De ne pas être passif mais de bien rester actif et acteur principal de notre propre vie.
Et nous avons pu rencontrer le philosophe Jaspers, qui permet à notre protagoniste de mieux cerner certaines idées, ou encore de comprendre la nature, et la raison de sa rencontre avec Nietzsche. Ces philosophes étaient très sympathiques à découvrir, c'est dommage qu'ils soient sur la fin, on aura pas pu autant en profiter que les autres.

En milieu de tome, on retrouve Arisa et Nietzsche en plein festival où notre philosophe profite clairement de la fête, laissant notre apprentie de côté, et loin des clichés ! Pour changer, ici, pas de blessures ou encore une jeune fille complètement perdue parce qu'elle n'a pas de personnage masculin pour lui servir de boussole pour ne pas se perdre, et ça c'est très agréable, ça change de tout ce que l'on peut voir ailleurs ! Cette partie permet aussi de "relâcher" la pression et faire une pause entre les philosophes, et rappeler aux lecteurs que ce n'est pas uniquement une œuvre de philosophie, nos personnages font aussi des activités plus traditionnelles.

La quête d'Arisa pour devenir un surhomme arrive à son terme, le deviendra-t-elle ? Je vous laisse découvrir ça avec cette saga ! La fin est totalement à la hauteur de mes espérances et parfaitement dans la lignée de ce titre, la saga se termine très bien, pas besoin de faire plus. Et pour ceux qui est des philosophes, cela me semble être la suite logique.
Arisa fait une sorte de bilan sur elle-même, sur tout ce qu'elle aura appris auprès de ces personnages remplis de bonnes idées et comment les appliquer dans sa vie de tous les jours. On comprend que certains enseignements ne sont pas tombés dans l'oreille d'une sourde, elle en profite pour renouer avec sa famille et surtout sa mère.
On profite de ce manga pour réfléchir et apprécier les bons sentiments des personnages sans tomber dans de la romance culcul ou qui se serait développée beaucoup trop rapidement en trois tomes. La seule chose c'est que je n'ai pas vraiment ressenti l'attache entre nos deux personnages qui a voulu être montré...

On notera les dessins qui sont toujours aussi agréables, mais surtout cette couverture qui est vraiment de toute beauté !

En bref

Un troisième tome totalement à la hauteur de cette saga et qui permet de développer certaines idées qui peuvent nous faire réfléchir ou nous interpeller (comme pour ma part dans ce tome). Arisa dans les tomes prend une certaine maturité et suit une certaine évolution qui n'est pas déplaisante et qui permet d'en faire une jeune fille forte et plutôt indépendante.

8
Positif

Personnage féminin qui s'éloigne des clichés

Pas de romance dégoulinante mais de jolis sentiments

Des idées qui font réfléchir

De jolis dessins

Negatif

Un manque d’approfondissement de la relation entre Nietzsche et Arisa

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (86)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Dans les pas de Nietzsche
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)