8

Critique de Search & Destroy #1

par Skeet le ven. 5 févr. 2021 Staff

Rédiger une critique
T'aurais pas vu ma langue ?

Derrière ce titre se cache en réalité une revisite du célèbre manga Dororo d'Osamu Tezuka dont une nouvelle édition sort d'ailleurs en même temps, bien vu. Faire un remake d'une œuvre d'un auteur aussi culte et emblématique que Tezuka est toujours un exercice difficile mais quand j'ai su qu'Atsushi Kaneko était aux commandes, cela a clairement éveillé ma curiosité ! Alors voyons comment il s'en sort avec ce premier tome !

Dans un Japon post-apocalyptique qui a été ravagé par la guerre civile, humains et robots (Huma et Creech) cohabitent tant bien que mal dans la ville d'Hachisuka. C'est dans ce contexte qu'on suit le quotidien de Hyaku, une jeune fille humaine mais possédant des membres robotisés qui passe son temps à se frotter aux pires créatures afin de leur dérober une partie bien spécifique de leur corps.

© 2018 Atsushi Kaneko

C'est alors qu'elle fait la rencontre d'un certain Doro, un jeune voleur qui tente de survivre dans ce monde plein de dangers. Après avoir vu ce dont elle était capable et avec quelle facilité elle est venue à bout d'une bande de Yaku-creech (des robots Yakuza), il va se mettre en tête de la suivre pour s'allier à elle... Mais elle n'a pas vraiment l'air d'adhérer à cette idée !

Si vous avez déjà lu Dororo, vous serez forcément surpris par ce remake ! En effet, alors que le Dororo de Tezuka se déroulait à l'époque des samurai, on se retrouve ici dans un univers steampunk post-apocalyptique ! De plus, il y avait une part de fantastique qui a laissé la place à la science fiction. Vous l'aurez compris, l'auteur s'est complètement réapproprié l'œuvre originale en installant son propre univers et sa propre ambiance, notamment grâce à son graphisme reconnaissable entre tous.

© 2018 Atsushi Kaneko

Connaissant déjà l'auteur, j'ai eu grand plaisir à retrouver son style dans cette adaptation car la noirceur de ses traits colle parfaitement avec le côté impitoyable du monde dans lequel les personnages évoluent. Les paysages enneigés ajoutent encore plus de dureté et c'est vraiment réussi. Dès les premières pages, on oublie presque l'œuvre de Tezuka tant le choc est grand et c'est plutôt bon signe. A quoi bon faire une adaptation si cela rappelle trait pour trait l'œuvre de base ? Ici, on retrouve la trame de l'histoire de Dororo avec les mêmes enjeux et au final, la même rudesse. Transposer cette histoire dans un futur robotisé à l'extrême est vraiment intelligent. Pourquoi ? Tout simplement parce que dans Dororo, le héros possède des prothèses faites avec les moyens de l'époque. Dans un contexte futuriste, on se retrouve avec des prothèses robotisées qui font écho aux cyborgs qu'on peut voir dans les films, BD et romans de science fiction. Une telle transposition a vraiment du sens et c'est très bien vu. A noter que notre héroïne possède tout de même des lames semblables à celle du personnage d'origine qui rappellent donc les sabres utilisés.

L'apparence de Hyaku est vraiment singulière : coiffure et maquillage sont du plus bel effet. Elle semble être tout droit sortie d'un clip du groupe Kiss et il faut avouer que c'est la classe, cela lui donne clairement du style.

Contrairement à d'autres remake qu'on peut parfois lire, celui-ci a une vraie légitimité à mon sens et offre quelque chose de vraiment différent de l'œuvre originale tout en gardant la base du scénario. Une très bonne surprise que ce Search and Destroy, en espérant que la suite soit aussi divertissante et immersive.

En bref

Une adaptation inattendue mais vraiment intéressante du manga Dororo de Tezuka. Atsushi Kaneko nous livre ici un premier tome de très bonne qualité aux dessins marquants et participant grandement à l'établissement d'une ambiance post-apocalyptique sombre comme on les aime. L'action omniprésente vous amènera au bout du tome sans que vous vous en rendiez compte.

8
Positif

Une très bonne idée de transposer Dororo dans le futur

Patte graphique de l'auteur vraiment plaisante

Atmosphère très bien rendue

Scènes d'action efficaces

Negatif

Skeet Suivre Skeet Toutes ses critiques (648)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 2 0 Commenter !
Autres critiques de Search & Destroy
Boutique en ligne
9,35€
Boutique en ligne
9,35€
Boutique en ligne
9,35€
Boutique en ligne
9,35€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)