8

Critique de Fantastic Four - The Wedding Special

par Le Doc le mer. 10 févr. 2021 Staff

Rédiger une critique
Une vie fantastique !

Encreur, scénariste et aussi dessinateur à ses heures (voir les très sympathiques Captain America The 1940s Newspaper Strips), Karl Kesel a travaillé régulièrement sur les comics des 4 Fantastiques au fil des années...il fut ainsi l'encreur de l'excellent run des deux MW, Mark Waid et Mike Wieringo. Marvel a également fait appel à lui pour écrire divers numéros spéciaux, des annuals et des épisodes de la série principale pour faire "souffler" les auteurs réguliers. Et vu les qualités de ce que les américains appellent des "fill-in", je me dis que j'aurais bien aimé lire le travail de Kesel sur une période plus longue.

Sorti en 2005 (la date de couverture est janvier 2006, ce qui veut dire qu'il était disponible dès octobre ou novembre 2005), Fantastic Four : The Wedding Special commémorait les 40 ans de la publication de Fantastic Four Annual #3, l'épisode du mariage de Reed Richards et Sue Storm (voir mon avis sur la fiche correspondante). Contrairement à cet événement historique, il n'y a pas de grosse démonstration d'action dans l'histoire concoctée par Kesel et joliment dessinée par Drew Johnson.

Le récit se concentre en effet sur une belle idée, la rencontre de Reed et de Sue venus de différentes époques et réunis pour fêter un moment bien particulier de leur vie (qui remonte également aux comics de Stan Lee et Jack Kirby). Une exploration de l'histoire d'amour entre les deux héros, avec ses hauts et ses bas...il y a quelques réparties qui montrent bien que tout n'a pas toujours été rose, mais Karl Kesel se concentre surtout sur les aspects positifs, avec de très beaux moments. Un one-shot qui se lit avec le sourire, jusqu'à la toute dernière page...

- Atlantis est un royaume sous-marin. Et Jane ne peut pas respirer sous l'eau...

- Mais toi, elle t'a suivi dans l'espace !

En bref

8
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (792)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Laissez un commentaire
Commentaires (0)