9

Critique de Amazing Spider-Man - Les comic strips #1

par Le Doc le lun. 15 févr. 2021 Staff

Rédiger une critique
Retrouvez l'extraordinaire Spider-Man dans les pages de votre journal !

En 1972, Stan Lee arrête d'écrire des comics sur une base mensuelle pour se concentrer sur ses responsabilités d'éditeur et de porte-parole de Marvel. C'est à cette période qu'il apparaît régulièrement sur le circuit de plus en plus important des conventions et qu'il donne des conférences dans les universités. Mais The Man n'abandonne pas l'écriture pour autant et à quelques exceptions près (comme sa dernière histoire du Silver Surfer avec Jack Kirby), c'est surtout dans les pages des journaux que l'on peut trouver sa signature à partir de la deuxième moitié des années 70.

Le 3 janvier 1977, la première bande quotidienne du strip The Amazing Spider-Man, distribué dans le Register and Tribune Syndicate, paraît dans les journaux américains à travers le pays. Le début d'une aventure éditoriale qui durera 42 ans (la toute dernière bande date du 23 mars 2019, cinq mois après le décès de Stan Lee...qui ne l'écrivait plus depuis 2000 puisqu'il était remplacé par un Roy Thomas non crédité). Le premier dessinateur, John Romita Sr, est resté aux commandes de la partie graphique pendant 4 ans et ce sont ses plus de 1200 comic-strips qui sont réédités par Panini en deux volumes.

Il y avait déjà eu une publication en 2007 mais l'actuelle, reprenant la collection de la Library of American Comics, rend un peu plus justice au travail des auteurs. Le format est plus grand, ce qui donne plus de place aux dessins et permet de mieux en saisir les moindres détails et d'admirer ainsi l'élégance du trait de John Romita (encré par deux habitués des comics de Spidey, Frank Giacoia et Mike Esposito). Les pages du dimanche retrouvent leurs couleurs : dans les albums précédents, elles étaient en N&B (comme le reste de la semaine) et les cases étaient agencées d'une autre façon. Là, la présentation est celle d'origine, ce qui ajoute à l'intérêt de cette nouvelle édition.

Le strip de l'Homme-Araignée se déroule dans sa propre continuité et chaque intrigue s'étale sur une période qui va le plus souvent de 8 à 12 semaines (certaines sont plus longues).. Stan a repris les personnages des comics tout en étoffant le petit monde de Peter Parker avec des créations qui n'ont jamais dépassé le cadre des pages des quotidiens.  La série est plus ancrée dans la réalité contemporaine avec de nombreuses références et de caméos de personnalités du moment. Entre deux histoires originales, Stan a concocté quelques remakes de ses vieux scénarios, histoire peut-être de ne pas se faire rattraper par les deadlines...et c'est d'ailleurs assez amusant de lire ces réinventions (il y a même une nouvelle version de La Folie de l'Araignée, qui fut mon tout premier album Spidey).

Smiling Stan alterne combats hauts-en-couleur contre super-vilains et problèmes plus "terre-à-terre"  et si la construction particulière des strips fait qu'on n'échappe pas à des répétitions, l'ensemble reste fluide, avec une belle énergie dans le découpage, la composition des cases, aussi bien dans l'action (John Romita ne me semble pas trop restreint par l'espace "confiné" des strips) que dans les interactions de l'aspect soap (le père Romita est passé par les romance comics, donc c'est un élément qu'il maîtrise également).

En bref

Les strips de Spider-Man font partie de mes plus vieux souvenirs de lecture puisqu'une partie a été traduite dans Télé-Poche quand j'étais encore un ch'ti gars. Et c'est toujours un plaisir de les retrouver, surtout dans cette très belle édition !

9
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (792)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Amazing Spider-Man - Les comic strips
Boutique en ligne
39,95€
Boutique en ligne
39,95€
Boutique en ligne
39,95€
Boutique en ligne
39,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)