5

Critique de Fantastic Four - The Lost Adventure

par Le Doc le lun. 22 févr. 2021 Staff

Rédiger une critique
La Menace des Nega-Men !

Peu de temps avant son départ de Marvel, Jack Kirby travaillait sur un nouvel épisode des Quatre Fantastiques intitulé The Menace of The Mega-Men. Mais en recevant les pages, Stan Lee l'a refusé, prétextant qu'il était impossible à dialoguer. Les relations entre les deux hommes n'étaient plus au beau fixe depuis longtemps et selon plusieurs articles, le King Kirby avait déjà commencé à négocier son contrat avec DC. Une nouvelle histoire a donc été imaginée pour le #102, le dernier de la longue prestation de Stan & Jack sur les aventures de la Première Famille, un arc narratif avec Namor et Magneto que Kirby n'a même pas terminé (voir l'Intégrale 1970).

Peu de temps après les débuts de Jack Kirby chez la Distinguée Concurrence, Stan a tout de même décidé d'utiliser les pages disponibles tout en les remaniant en grande partie. Les "Mega-Men" deviennent le "Nega-Man", une variation sur le thème de la dualité, un Jekyll & Hyde version S.F., l'antagoniste ayant créé par accident un double diabolique après avoir manipulé de dangereuses énergies. Fantastic Four #108 est un patchwork qui intègre les cases de Kirby à une intrigue dessinée par John Buscema et John Romita pour un résultat très moyen, une lecture qui manque de fluidité.

En 2008, Marvel a ressorti la proposition originale de Jack Kirby  pour un numéro spécial, Fantastic Four : The Lost Adventure. Dans cet autre regard sur le récit qui ajoute une référence visuelle au dieu Janus, les "Mega-Men" sont deux hommes distincts, des jumeaux, un gentil et un méchant. Mais l'épisode était inachevé et l'éditeur a alors demandé à Ron Frenz de dessiner ce qui manquait pour assurer la continuité. Ron Frenz sait imiter le style du King mais les différences sautent tout de même aux yeux et on n'échappe alors pas au côté "rapiécé" déjà présent à l'époque de F.F. #108.

En bref

5
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (748)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Laissez un commentaire
Commentaires (0)