6

Critique de Mystique

par ScoobyDam le lun. 22 févr. 2021 Staff

Rédiger une critique
Récit d’espionnage sur fond de X-men

Si vous suivez mes chroniques, vous savez que je ne suis pas un grand amateur des X-men. Cependant, certains mutants suscitent ma curiosité et Mystique en fait partie. Quand on m’a proposé de lire ce récit, je me suis dit “pourquoi pas”, surtout quand j’ai vu que c’était écrit par Brian K. Vaughan. L’ensemble ne m’a clairement pas transcendé.
Pour les lecteurs occasionnels, on a ici un récit de 2003 qui n’a rien à voir avec les événements que vous pourriez lire dans les albums X-men qui sortent en ce début d’année 2021.

Dans cet album compilant 13 épisodes de la série Mystique de 2003 (à 2005), nous suivons les aventures de la mutante contrainte de travailler pour un de ses adversaires (pour éviter tout spoil, je ne serai pas plus précis même si c’est directement expliqué par Panini en pré-lecture...). Nous la suivons donc dans 3 missions à travers le monde dans lesquelles elle joue le rôle d’espionne et agent de terrain.
Chaque mission est illustrée par un dessinateur différent. Je n’ai pas réussi à déterminer si c’est une impression de ma part mais j’ai ressenti une différence de ton dans la narration et dans les dialogues en fonction du dessinateur. En effet, si la seconde partie du tome m’a beaucoup plu tant sur l’histoire qu’au dessin, les première et troisième m’ont moins emballé.
Ce qui m’a gêné tout au long de l’album sont les tentatives d’humour dans des moments qui ne s’y prêtent pas. C’est vraiment dommage, bien que ce soit courant chez Marvel, parce que le récit aurait pu faire partie de ces récits d'espionnage un peu plus adultes que nous propose la maison des idées (comme le très bon Winter Soldier par Brubaker que je vous recommande vivement). Ici, cela le fait presque tomber dans la parodie alors qu’on y aborde plusieurs sujets intéressants et assez bien traités.

Les trois dessinateurs se relayant dans l’album ont des styles assez différents.
Jorge Lucas signe les 6 premiers épisodes. Je n’ai pas spécialement apprécié son trait ni le récit proposé par Vaughan que j’ai trouvé facile et dont les twists sont très attendus. De plus, l'action a beaucoup de mal à démarrer. Par contre, j’ai beaucoup aimé la seconde mission illustrée par Michael Ryan. On le revoit d’ailleurs pour un épisode en fin d’album dont l’intérêt est limité mais qui participe à lier les différentes missions entre elles (et certainement la suite des aventures de Mystique). Pour la dernière mission, c’est Manuel Garcia qui nous propose un trait qui ne m’a ni plu ni déplu ; je n’y ai rien trouvé d’extraordinaire. Évidemment, chacun aura sa propre appréciation des différents styles proposés mais au sein d’un même album, compiler des styles aussi différents est toujours une chose que je trouve assez périlleuse.
Par contre, j’ai trouvé le travail des couleurs très intéressant et ce quelque soit le dessinateur.

Pour l’édition, on est sur du Panini Marvel Deluxe. Les matériaux sont agréables et qualitatifs. Le papier permet d’apprécier les couleurs et une lecture agréable. J’ai par contre été gêné par certains dialogues, qui ressemblent quelquefois à une traduction mot à mot et cassent le rythme de lecture.
Pour terminer, je ne suis pas fan des couvertures présentées tout au long de l’album, et donc de celle choisie pour illustrer l’album non plus.

En bref

Globalement, une lecture sans réel intérêt. Nous avons là un récit d’espionnage sur fond de X-men mais on aurait très bien pu occulter le côté mutant pour se concentrer sur une narration plus adulte.

6
Positif

Ca change des récits X-men plus classiques

Michael Ryan

Les couleurs

Negatif

Les couvertures

Les tentatives d’humour dans des moments qui ne s’y prêtent pas

Le côté “récit d’espionnage” pas assez assumé

ScoobyDam Suivre ScoobyDam Toutes ses critiques (54)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
32,00€
Boutique en ligne
32,00€
Boutique en ligne
32,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)