8

Critique de 100 Jours avant ta Mort #1

par Auray le mar. 23 févr. 2021 Staff

Rédiger une critique
Une vie avant la mort

Pour une fois, c'est un shojo dont je vais parler. Bon, je ne suis pas un amateur en la matière, mais on va dire que je lis un certain type de manga pour filles, comme d'aventure à la Basara, de magie pour Sakura, ou même nostalgique, comme Ashité Knight, plus connu sous le nom de Lucille, amour et rock'n roll. 100 jours avant ta mort fait plus partie de la catégorie romance et fantastique, voire même humoristique, oui, vous avez bien lu !

Effectivement, c'est sous un autre regard que les Éditions Glénat tente de mettre en avant le label Shojo+. Après l'avoir lu, je pense qu'il est à la portée de tous. C'est vrai qu'au départ, j'ai eu peur d'une œuvre répétitive. Je ne m'ennuyais guère lors de cette lecture très agréable, mais à la longue, ça aurait pu être lassant.

Car, on se répète facilement dans cette recherche permanente de l'émotion pure afin de faire gagner quelques jours de vie à Umi, l'amie d'enfance de Taro. Le caractère de la jeune fille est édifiant, car elle est loin d'être idiote, et s'adapte rapidement à la nouvelle situation précaire. De son côté, Taro a décidé de tout faire pour l'aider, comme elle l'a fait pour lui par le passé. On y apprendra aussi à ce moment que son pouvoir de lire les jours de vie restant à la personne existe depuis l'enfance et qu'il n'a pas été toujours été facile à gérer.On notera qu'il ne peut s'en instruire qu'à partir de 100 jours...

Dans la deuxième partie, c'est un nouveau personnage qui va mettre en péril cet équilibre entre nos deux jeunes tourtereaux. Minori est le type de fille qui est jolie au point d'attiser la jalousie chez ses camarades de classe. Elle souffre des brimades malgré ce point positif, et joue alors le rôle que l'on veut bien lui donner. C'est un personnage plus complexe qu'il n'y paraît, elle va mettre beaucoup de piment dans notre histoire, car si Rintaro tombe amoureux d'elle, et c'est tout à fait possible, le nombre de jours de vie restant de son amie tomberait à zéro.

On comprend mieux à présent la couverture du manga avec le chiffre 100 sur la jeune collégienne. Les histoires issues du passé comme celle de la grand-mère ou du chat, vous donneront un plein d'émotion. Mais, on a son lot contraire lors de notre lecture des dialogues de Migihara, à la fois tendre et drôle. Le dessin de ce shojo reste typique avec ses grands yeux, mais il reste tout public avec d'autres traits à la limite du seinen. Glénat a bien choisi cette oeuvre pour son nouveau catalogue, il y a bien un « plus » à ce shojo !

En bref

« Je sais quand vont mourir les êtres vivants... »

8
Positif

Le dessin pas trop shojo, limite typée seinen, comme l'histoire

La complicité qui émane des dialogues entre Taro et Umi

Minori et sa personnalité retournent la situation

C'est drôle et tendre à la fois

Negatif

On pourrait croire que c'est un manga triste avec ce titre, mais ça ne l'est pas (trop) pour autant

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (584)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de 100 Jours avant ta Mort
Boutique en ligne
7,60€
Boutique en ligne
7,60€
Boutique en ligne
7,60€
Boutique en ligne
7,60€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)