7

Critique de Gen 13 #12

par Le Doc le sam. 27 févr. 2021 Staff

Rédiger une critique
Mais...ils ne se battent pas...ils font...

Au plus fort de leur popularité, les adolescents à super-pouvoirs de Gen 13 (créés par Jim Lee, Brandon Choi et J. Scott Campbell pour l'univers Wildstorm) ont enchaîné les crossovers avec les héros venus d'autres maisons d'édition. Il y a eu des rencontres avec Superman (par Adam Warren et Lee Bermejo), Spider-Man (par Peter David et Stuart Immonen), Monkeyman & O'Brien (par Art Adams), Generation X (par Brandon Choi, Art Adams, James Robinson et Salvador Larroca) et la première famille Marvel pour un one-shot écrit et illustré par Kevin Maguire (Justice League International).

Ces numéros spéciaux et mini-séries utilisent l'astuce de la "Terre partagée" : même si les personnages viennent à l'origine d'univers différents, les auteurs les font cohabiter naturellement sur la même Terre. Au détour d'une réplique, on apprend ainsi que les travaux de Reed Richards ont peut être été volés et utilisés pour le projet Gen 13. Ca, c'est pour établir un mince lien entre les deux équipes...car Kevin Maguire est surtout là pour le fun !

Les Gen 13 comptent bien passer une chouette nuit à New-York...mais voilà que leur animal de compagnie Qeelocke (une bébête d'une autre dimension) s'évade de leur chambre d'hôtel. Qeelocke est récupéré par Spider-Man (qui vient faire un petit coucou) et la Torche qui l'emmènent au Baxter Building pour que Mr Fantastic puisse l'examiner. Qeelocke se met alors à grandir de plus en plus...et pendant ce temps, un monstre sous-marin apparaît non loin de là. Les deux créatures semblent attirées l'une vers l'autre...

Kevin Maguire joue avec le bon vieux cliché des équipes qui s'affrontent sur un malentendu avant de trouver un terrain d'entente, ici un problème de taille kaiju qui pourrait bien détruire la Grosse Pomme. Le scénariste fait bien monter le suspense, les interactions entre les F.F. et Gen 13 ne manquent pas de punch et alors qu'on pouvait s'attendre à une fin classique, Kevin Maguire nous sort un twist très amusant et finalement pas si étonnant quand on connaît l'humour et le style du bonhomme, avec ses dessins très détaillés et ses trognes irrésistibles.

En bref

7
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (748)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Gen 13
7
Gen 13 T.11

Gen 13 T.11 Staff

Lire la critique de Gen 13 T.11

Laissez un commentaire
Commentaires (0)