8

Critique de Le Meilleur des Super-Héros Marvel #66

par Le Doc le dim. 28 févr. 2021 Staff

Rédiger une critique
Ca va chauffer !

Comme j'ai toujours été fan de la Chose, la série Marvel Two-In-One, dans laquelle Ben Grimm faisait équipe à chaque épisode avec un héros différent, était l'un des rendez-vous incontournables de ma jeunesse lorsque je lisais la revue Spécial Strange. Mais comme je n'avais pas tout eu à l'époque (et que je n'ai plus certains numéros), je n'ai pas raté ce volume de la collection Hachette Le Meilleur des Super-Héros Marvel (la saga du Projet Pegasus) qui compile les #53 à 58, plus le 60 et le Fantastic Four #51 en bonus.

Dans Marvel Two-In-One, il y avait le plus souvent des numéros indépendants les uns des autres, ce qui n’empêchait pas une continuité au sein de la série. Les scénaristes Mark Gruenwald et Ralph Macchio ont concocté une intrigue en plusieurs parties qui tire bien parti du concept du titre en amenant très efficacement les apparitions des différents personnages invités (dans l'ordre Quasar, Deathlok, Ant-Man, Thundra, Wundarr/Aquarian), avec des développements intéressants pour certains d’entre eux.

Ben Grimm se rend au Projet Pegasus pour avoir des nouvelles de son protégé Wundarr (comme souvent, les informations sont bien distillées, un résumé intégré à la narration qui rend le tout assez facile d’accès pour ceux qui n’ont pas lu les épisodes précédents). Le séjour de la Chose va s’éterniser alors que le Projet est la cible de plusieurs attaques. Les chapitres sont très rythmés (c'était l'époque des comics Marvel à 17 pages et il se passait beaucoup de choses dans cet espace plus réduit), les dialogues de Ben sont croustillants, il y a de l’action à gogo et le mystère est bien entretenu jusqu’à la révélation finale.

Graphiquement, c’est très solide. Ma préférence va tout de même aux (très beaux) trois premiers numéros par John Byrne et Joe Sinnott. J’adore George Perez, mais je ne trouve pas que l’encrage de Gene Day colle parfaitement à ses dessins…

Un autre épisode avec l’Homme Impossible (dans lequel les auteurs se sont mis en scène…le genre de caméos toujours amusants) et un épisode classique des F.F. par Lee & Kirby (l’excellent Cet homme…ce monstre) complètent donc ce  sommaire de qualité.

En bref

8
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (748)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Laissez un commentaire
Commentaires (0)