6

Critique de Tôkyô ESP #11

par Ethelred le dim. 28 févr. 2021 Staff

Rédiger une critique
Un retour percutant après une longue absence.

Je vous fais enfin mon retour sur le TRIPLE tome de Tokyo ESP. En effet, le tome 11 comprend les tomes 11-12-13 de l’édition Japonaise et il aura fallu 2 ans et demi d’attente depuis le tome 10 pour enfin pouvoir lire la suite de notre série !

Je commence par l’édition, normalement c’est un point que j’aborde, parfois, en fin de critique mais il me semble important de le soulever en premier lieu. Tokyo ESP fait malheureusement parti de ces séries qui ont une mauvaise audience en France… La ligne directive de Panini au sujet de ces séries est claire ; nous aurons la fin de nos séries mais en version « low cost ». Pas de sur couverture et un regroupement de plusieurs tomes en un seul. Aucunes pages couleurs. Je dois avouer que c’est assez frustrant, d’autant que le prix lui est loin d’être « low », mais si c’est le prix à payer pour avoir la fin de nos séries, je prends. Mais par dépit.

Il m’a fallu relire l’intégralité des dix premiers tomes avant d’entamer mon triple tome. Le premier arc de la série, fin du tome 6, s’arrêtait sur la disparition du professeur et l’invasion de poissons lumineux. 20% de la population de Tokyo s’est vue attribuée des pouvoirs et sont devenus des super humains. Le tome 7, soit le début du 2ème arc commence avec une nouvelle team, 1 an et 4 mois plus tard, et la disparition de Rinka et Kyotaro sans qu’on en sache plus.

Alors que Rinka refaisait surface on apprenait, à travers un flashback, pour quelle raison elle et d’autres membres de l’ancienne team avaient disparus. Dans le tome 11, nous reprenons directement la suite de ce flash-back et la suite de la mission d’infiltration au sein des tournois de l’arène de combat à Hong-kong.

Ce triple tome est riche en terme d’avancée de l’histoire, et surtout nous sommes à 3 tomes de la fin de la série ! Il m’ait donc assez difficile de vous en parler sans spoiler un minimum…

La réunion des 2 team se fera enfin ! Rinka manquait fortement à l’histoire et surtout, j’avais l’impression que ce nouvelle arc tournait en rond, rallongeait inutilement l’histoire et s’égarait de l’histoire principale. On revient pour moi au cœur et aux fondamentaux de la série et Ren prend vraiment sa place et son importance, ça donne un nouveau souffle, une hype qui se réveille et l’envie de connaître enfin le dénouement (et 3 tomes pour arriver à la fin ça sera bien suffisant).

Le côté « osé » qui me déplaisait ne m’a pas tant sauté aux yeux dans ma relecture et dans ce triple tome si ce n’est durant le tournoi de l’arène de combat où on a l’impression que l’auteur s’en donne à cœur joie.

Le ton est aussi plus grave, moins d’humour, Rinka notamment est un personnage complètement transformé du fait des derniers évènements qu’elle a vécu.

On en apprend notamment davantage sur l’arche et les origines des pouvoirs. Les jumeaux mercenaires sont des personnages secondaires bien plus mis en avant ainsi que bien d’autres ce qui donne vraiment une bonne dynamique à ce triple tome, c’est vraiment appréciable.

En bref

Un très bon retour de la série, la longue absence cependant demande à se remettre dedans. On sent l’arrivée du boss final et du dénouement de l’histoire. J’ai vraiment apprécié redécouvrir la série et lire ce triple tome bien qu’il soit dense ! Un grand bond en avant et surtout, pour moi, un nouveau souffle pour la série. Il serait dommage de passer à côté malgré le choix du format de l'édition.

6
Positif

Réunion des teams

Tome dynamique

Personnages secondaires importants

Personnages principaux retravaillés

Negatif

Format de l'édition du tome

Ellipse de l'arène de combat trop longue

Ethelred Suivre Ethelred Toutes ses critiques (11)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Tôkyô ESP
Boutique en ligne
26,99€
Boutique en ligne
26,99€
Boutique en ligne
26,99€
Boutique en ligne
26,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)