6

Critique de Faithless #1

par bulgroz le lun. 1 mars 2021 Staff

Rédiger une critique
L'érotisme comme prétexte

Faith est une jeune femme s’adonnant à la magie noire en dilettante. Sans trop savoir si les sorts qu’elle concocte ont la moindre chance de se réaliser. Elle fait pourtant rapidement la rencontre de deux personnages qui l’entraînent progressivement dans une spirale infernale (les allusions à Dante sont nombreuses) faite de désirs plus ou moins assouvis, de sacrifices et de magie…

Sur le papier, voir Brian Azzarello au scénario d’une série annoncée comme « érotique » et « féministe » a de quoi réjouir !

Après l’épisode du Bat-zob on est ravis d’entendre que le scénariste revient (même ponctuellement) à une BD pour adulte dans laquelle il lui est permis d’être aussi explicite qu’il le souhaite, puisqu’apparemment à Gotham les sexes n’existent pas, même dans la pénombre de la batcave ou celle du Black Label…

D’autant plus qu’il est ici accompagné de Maria Llovet, une dessinatrice qui n’en est pas à son coup d’essai et qui en connaît un rayon en termes d’histoires fantastiques, d’états d’âme adolescents et qui ne rechigne pas à dessiner des scènes érotiques.

Au-delà des effets d’annonce, quelques bonnes idées se détachent de ce premier tome : l’enchaînement des scènes, des dialogues… le rythme en général est une franche réussite. Comme Faith, on se retrouve happé dans l’univers décadent d’une sorte de Velvet Underground moderne et satanique où on assiste à la destruction progressive de tous les repères préétablis.

Mais je dois dire que je reste sur ma faim : Faithless est une lecture très rapide dont j’ai peiné à saisir le propos et dont l’aspect érotique m’a paru bien trop artificiel… Comme si c’était un but en soi et nom pas un outil au service d’une histoire qui, finalement, manque un peu d’épaisseur…

Il y a des séries qui dès le premier tome parviennent à créer un univers qui vous attrape, ce n’a pas été le cas avec Faithless. Je lirai néanmoins le deuxième opus avec joie car, mine de rien, cette histoire a du potentiel et si les auteurs vont jusqu’au bout de leur démarche, on pourrait se retrouver avec une série tout à fait réussie.

En bref

Un univers fantastico-érotique qui ne m'a pas emballé plus que ça. Ce premier tome était prometteur sur le papier et finalement il s'avère décevant. Comme si les auteurs avaient eu l'idée de montrer des scènes de sexe et d'y intégrer une histoire, plutôt que de faire le contraire...

6
Positif

Une narration intense

Des scènes qui s'enchaînent

L'impression de descente aux enfers, bien rendue

Des dessins faussement nonchalants et une colorisation pop réussie

Negatif

Un comics qui tient surtout sur le nom de son scénariste et sa promesse d'érotisme

bulgroz Suivre bulgroz Toutes ses critiques (83)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
20,00€
Boutique en ligne
20,00€
Boutique en ligne
20,00€
Boutique en ligne
20,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)