7

Critique de Aozora Yell #3

par Tampopo24 le lun. 1 mars 2021 Staff

Rédiger une critique
Fanfare dans les tribunes

Mignon, mignon, c'est vraiment mignon tout plein et pourtant l'autrice nous fait vivre à sa façon de gentils drames adolescents.

Sur fond de repentir, d'échecs et de seconde chance, ce tome nous fait vivre encore tout un panel d'émotions. Le rythme est plus lent, plus lancinant qu'au début, mais c'est pour mieux nous conduire vers l'apothéose finale qui marque la fin d'un premier arc fort bien pensé pendant lequel l'amitié et la passion de nos héros n'ont fait que grandir.

J'ai été moyennement séduite par la première partie assez dense en texte mais assez pauvre en apport à l'histoire. Nous suivons Tsubasa qui relève la tête et remonte en scelle après avoir échoué à jouer lors d'un spectacle. J'ai été touchée une fois de plus par sa très grande gentillesse et surtout son honnêteté qui la pousse à reconnaitre on ne peut plus facilement ses fautes. Par contre, le ton est doux mais un peu morose, ça manque de peps'. La narration en plus est décousue avec un enchaînement de scènes assez banales qui manquent parfois un peu de liant entre elles, comme si l'autrice avait voulu se faire plaisir avec des petits moments de vie sans lien entre eux.

Heureusement apparait très vite un nouveau but pour nos héros : soutenir l'équipe de baseball qui brille par ses résultats dans le tournoi auquel elle participe. L'histoire change alors de focus. On passe de chapitre très centré sur Tsubasa et la musique à des chapitres dévoilant enfin un peu plus Daisuke qui avait été un peu mis en retrait. J'ai vraiment apprécié de découvrir ce personnage très humble, qui est au clair sur ses capacités par rapport à celles de ses aînés et qui ne cherche pas à époustoufler les autres ou à se vanter.

L'histoire mêle alors très joliment musique et baseball et on assiste pour la première fois à ce que voulait l'héroïne en venant dans ce lycée : encourager en plein air depuis les gradins son équipe et son ami. C'est un moment riche en émotion où c'est vraiment cette fusion des deux genres qui est centrale, car le match en lui-même est peu lisible et peu montré, de même que l'activité de la fanfare seule. Ce sont plutôt les sentiments des personnages qui sont mis en avant et c'est très joliment fait grâce à un dessin doux, poétique et très expressif, où le découpage joue un rôle clé que l'autrice maîtrise à merveille. Chapeau.

L'ambiance douce amère du tome prend tout son sens ici, montrant encore une fois que l'adolescence n'a rien d'une période facile même si on est bien entouré par sa famille, ses professeurs et ses amis. La chute et la révélation finale n'en sont pas vraiment tant on se doutait de comment cela allait se terminer, mais ça n'enlève rien à l'émotion de ces moments, car on s'est attaché aux personnages et on vibre, tout comme on pleure avec eux. C'est charmant.

En bref

Troisième tome consécutif qui me fait vivre un très joli moment. Ce shojo change des autres se déroulant au lycée, il me rappelle un peu les titres d'Adachi où la passion pour un sport et la romance se mélangent à merveille sous couvert de belles amitiés également. J'aime beaucoup la douceur, la gentillesse et l'honnêteté des personnages. Ils me mettent à chaque fois du baume au coeur malgré les épreuves.

7
Positif

Mignon tout plein

Un excellent mélange musique / sport

Une héroïne qui découvre ses sentiments quand ils lui tombent dessus

Un héros plus sous les feux des projecteurs

Toujours plein de beaux sentiments et de belles valeurs

Negatif

Une première partie un peu pauvre en apport à l'histoire

Ça reste un peu classique

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (513)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Aozora Yell
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)