5

Critique de Ocean colored polaris

par Sachiko-chi le mer. 10 mars 2021 Staff

Rédiger une critique
De très bonnes idées mais mal exploitées...

J’avais très hâte de découvrir le premier shojo des éditions Chattochatto, eh bien, ce titre est une vraie déception… La couverture qui est magnifique me vendait du rêve, et j’adore les sirènes donc j’étais vraiment curieuse de découvrir ce titre ! Mais quelle déception… Je ne pense pas que j’en attendais trop, mais un minimum quand même, et je pense même que j’ai dû passer à côté de ma lecture…

Tout d’abord, ce titre nous est vendu comme un one-shot, mais il s’approche plus du recueil de petites histoires, grosse surprise quand je suis arrivée à la moitié, et que c’était la fin de l’histoire principale, celle qui m’était vendue en quatrième de couverture. Et celle-là encore, elle est coupée de manière à avoir encore des petites histoires bonus qui se greffent à l’histoire principale, mais qui viennent compliquer le tout (je pense que je vous ai perdu à ce stade)…

Pour le récit principal, on suit deux personnages possédant des prénoms aux consonances chinoises (l’autrice est taïwanaise), n’ayant pas l’habitude, il m’a fallu un tout petit temps d’adaptation. On suit une humaine lycéenne qui veut mettre fin à ses jours, et tente le suicide, mais avant de passer à l’acte elle va rencontrer une sirène. Cette dernière veut conclure un marché avec Zi Xuan, et lui propose de l’aider à mourir paisiblement en contrepartie, Zi Xuan doit aider Xiao-Hai à rencontrer la personne qu’elle aime.

Cette histoire est plutôt rapide, les événements avancent rapidement, on saute plusieurs jours pour pas traîner sur la longueur, mais on aurait clairement pu faire durer, ça aurait amené plus de profondeur au titre, ce qu’il aurait vraiment mérité. Cette petite histoire traite de sujets importants et compliqués comme le harcèlement scolaire, l’isolement, l’humiliation au lycée, et la notion de suicide aussi. Cette dernière est présente au début, mais disparaît très rapidement, puisque l’histoire est beaucoup centrée sur Xiao Hai et son rapprochement avec la personne qu’il aime. C’était plutôt intéressant et attendrissant à suivre, et l'autrice nous réserve une jolie surprise d'ailleurs je ne l'avais pas du tout vu venir ! On découvre aussi comment Xiao Hai s’est retrouvée à s’intéresser à cette personne.
Après avoir traité le personnage de Xiao Hai avec sa relation et ses sentiments, on va se concentrer sur Zi Xuan, et on va pouvoir découvrir pourquoi elle s’est retrouvée écartée par ses camarades de classe, et qu’elle a voulu mettre fin à ses jours. Je pense que plus puéril que ça, c’est impossible à faire… Les raisons ne m’ont absolument pas convaincues et c’est vraiment dommage parce que les thématiques développées étaient vraiment intéressantes et percutantes. On va aussi découvrir une partie de la famille de Zi Xuan, et sa situation familiale, j’ai apprécié ce petit côté !

Clairement, si j’ai apprécié Zi Xuan et sa famille, pour Xiao Hai, notre sirène, il n’y a pas vraiment eu de développement, et ça m’a manqué… J’aurai vraiment voulu découvrir l’idée de l’autrice, et savoir comment elle s’imaginait l’univers sous-marin et comment vivent ces sirènes, mais je n’ai pas eu toute cette partie, et ça manque au récit…
Malheureusement ce n’est pas tout… Il m’a manqué de réelles émotions, des sensations, quelques scènes sont touchantes et attendrissantes, mais je n’ai pas ressenti d’émotions fortes comme je l’aurai voulu, et comme la scène s’y prêtait…

Pour compléter cet univers, l’autrice nous propose une autre petite histoire bonus, mais elle va plutôt traiter d’une autre sirène et d’un autre humain qui sont indirectement liés à Xiao Hai et Zi Xuan, et là, je suis vraiment passée à côté… Encore une fois, les scènes étaient touchantes et dures pour certaines, mais comme je ne suis pas arrivée à replacer le contexte je n’ai pas pu prendre plaisir et vraiment être investie dans cette lecture, et c’est réellement dommage.
On a un semblant de fin ouverte aussi, mais je ne suis pas la plus grande fan de ce genre, on peut comprendre les sous-entendus mais cela reste des interprétations.

Pour conclure, je vais aborder rapidement l’autre moitié du manhua, se sont seulement deux autres histoires qui se suffisent à elles-mêmes. Elles ont un développement plutôt classiques, on se retrouve avec deux romances lycéennes assez différentes l’une de l’autre d’ailleurs, que ce soit les personnages ou le développement. Ça fait passer un moment et c’est sympathique à lire, mais elles ne me laisseront pas un souvenir impérissable.
J’espère qu’elle le fera d’autres titres, et qu’ils seront édités chez nous, parce qu’elle a de très bonnes idées, et qu’elles méritent d’être vraiment exploitées à fond !

En bref

Ce n'est pas vraiment un one shot mais plus un recueil de petites histoires, avec des thématiques très intéressantes, et même percutantes pour certaines, mais malheureusement ça manque de développement. L'univers des sirènes manque de profondeur aussi à mon goût, y a vraiment matière à travailler sur ce titre !

5
Positif

Une couverture magnifique (et même une couverture réversible très joli)

Des très jolis dessins

Une jolie surprise avec le personnage de Xiao Hai

Des thématiques très intéressantes et percutantes

Des très bonnes idées d'histoires

Negatif

Pas vraiment un one-shot mais plus un recueil de nouvelles

Des raisons puérils

Un manque de développement de l'univers des sirènes

Un manque d'émotions

Deux autres histoires trop classiques

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (166)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)