7

Critique de L'entaille

par ginevra le lun. 15 mars 2021 Staff

Rédiger une critique
Une BD horrifique avec meurtres à foison.

Alors qu'elles vont à une fête, 2 jeunes filles sont assassinées à coups de batte de base-ball. L'émoi dans la petite ville est tel que Régis, le dealer, veut fuir la ville après avoir récupéré ses doses confiées à des revendeurs. C'est comme cela que Pola voit le tueur à la batte et que, plus tard, elle va récupérer un pistolet dans le trou où il a enterré ses victimes. Daniel supporte de moins en moins la domination que sa mère lui impose. Une fête entre lycéens va tourner au drame.

Cela ressemble à un film d'horreur des série B avec toutes ces morts qui s'enchaînent. Il y a même un moment où je me suis demandée si le batteur fou ne se considérait pas comme un gardien de la morale en éliminant jeunes drogués, dealer, fêtards, violeurs… Mais il tombera sous les coups d'aussi fou ou peut-être plus fou que lui. Les deux premières morts ont semé le trouble dans la ville et libéré les pulsions sous-jacentes de nombreuses personnes.

C'est en N&B comme les anciens films qu'Antoine Maillard a dessiné son histoire. Ce choix évite le côté sanguinolent qu'aurait eu un album en couleur et permet de montrer les meurtres sans écœurement du lecteur ou de la lectrice. Ses dessins sont clairs et les personnages expressifs.

Un auteur prometteur que j'espère lire dans un autre registre.

En bref

Un 1e album (me semble-t-il) plutôt prometteur qui séduira les amateurs de films d'horreur.

7
Positif

dessins expressifs

histoire bien conçue

Negatif

ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (2017)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
25,50€
Boutique en ligne
25,50€
Boutique en ligne
25,50€
Boutique en ligne
25,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)