7

Critique de Re:Monster #2

par MassLunar le jeu. 1 avril 2021 Staff

Rédiger une critique
True ogre et partie fine

L'évolution continue pour Rô , notre gobelin réincarné qui se voit confronté à un adversaire des plus puissants à la fin du tome 1. Sans surprise et avec un léger spoil, Rô ressortira "grandi" de cette confrontation. Nous restons dans la logique d'un héros isekai qui va devenir de plus en plus (sur)puissant dans un monde de fantasy. Je pense que Re:monster peut d'ailleurs être considéré comme l'une des références majeures de cette logique du genre isekai.

Que dire de ce second volume si ce n'est qu'il suit les mêmes travers et qualités que le premier à la différence près que je suis plus indulgent sur ce second opus que le premier pour la simple et bonne raison que nous nous prenons au jeu. Attention, c'est loin d'être un bon manga côté scénario. Je trouve toujours cet aspect évolution supersurpuissante assez crétine dans l'ensemble, de même que le héros et les personnages secondaires brillent par leur manque de personnalité. Le héros, de par sa prétention, est même parfois antipathique. De même, ce second volume semble être aussi un petit terreau de fantasmes pour l'auteur qui nous offre quelques séances de partie fine entre le héros balaise et adulé et une orgie de gobelines, d'humaines et d'elfes. Bon, cela reste drôle et à prendre au second degrès mais, parfois, sans prendre de recul, ce titre ne reflète rien d'autre que la vanité d'un type à qui tout réussi. Et honnêtement, j'ai trouvé cet aspect -là assez gonflant par moments. 

Ce volume 2 prouve toujours son manque certain de nuance avec une évolution des pouvoirs et des capacités du héros toujours aussi linéaire avec des adversaires sans challenge et qui n'apparaissent que pour se faire littéralement bouffer. 

Toutefois , je relève un peu ma note parce j'ai tout simplement kiffé cette lecture. Une fois qu'on passe au dessus de l'absence d'un véritable scénario, et bien Re:Monster s'avère une lecture enthousiasmante. En bons points, le combat d'ouverture est très réussi, assez dynamique avec enfin un adversaire à la mesure du héros. Un combat dans lequel les auteurs Kogitsune Kanehiru et Haruyoshi Kobayakawa nous montre un petit éventail des pouvoirs accumulés par le héros. Le côté vidéoludique est totalement assumé avec toujours le même déchainement de compétences et surtout l'évolution de cette communauté de gobelins dont chacun d'eux devient de plus en plus puissant. 

C'est bête mais cette recette fonctionne car on se pose tout simplement la question : jusqu'à quel point cette communauté va devenir forte ? Même si j'espère que les auteurs vont enfin poser de véritables enjeux et adversaires contre la tribu du surpuissant Rô... Un autre bon point du titre provient tout simplement de son bestiaire très généreux entre un féroce ours rouge, quelques elfes timorés, une dryade nymphomane, un slime vert doté d'une compétence assez spéciale jusqu'aux design évolués des gobelins, voir même des humains... Nous ne pouvons pas passez outre la générosité des auteurs qui nous concoctent quand même pas mal de petites surprises.

Le résultat n'est pas transcendant mais c'est quand même bien divertissant. Cela reste un thème classique de l'isekai bac à sable dans lequel on retrouve la notion de monde à explorer. C'est la même chose pour Moi quand je me réincarne en slime ou encore The dungeon of black company ...mais la recette prend grâce au dessin affiné et riche de Kobayakawa-san parfaitement à l'aise dans ce pur registre de fantasy.

Ainsi, j'élève un peu la note par rapport au premier tome qui m'avait laissé froid tout simplement parce qu'en dépit de ses faiblesses scénaristiques, Re : monster est un titre bac à sable à lire pour le plaisir et sans prise de tête aucune. C'est un titre entraînant sans être transcendant mais qui est pourvu d'une certaine générosité en terme de rythme, de bestiaire, et de progression. 

En bref

Davantage convaincu par ce second tome qui élargit un peu plus la communauté des gobelins... Re : monster ne se démarque pas de son image d'isekai un peu bébête porté par un héros dont la surpuissance éclipse l'idendité mais on savoure pourtant ce titre aux accents de jeux vidéos dans lequel tout évolue et dont le cadre s'ouvre un peu plus. Pour peu qu'on le prenne au second degrès, on peut apprécier la générosité de ce titre rpg. La recette se limitera sans doute à ça mais, sait-on jamais, peut -être que de vrais enjeux feront leur apparition...peut-être...

7
Positif

Un aspect rpg toujours aussi prenant avec l'évolution constante du réincarné et de sa bande

Un bestiaire fantasy qui s'agrandit avec de bonnes surprises comme la dryade

Negatif

Pas d'enjeux, pas de véritable intrigue... du pur isekai bête, fort et méchant

Aucun attrait chez les personnages qui ne sont définis que par leur force.

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (182)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Re:Monster
7
Re:Monster T.2

Re:Monster T.2 Staff

Lire la critique de Re:Monster T.2

Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)